Déclarer le véhicule à son nom

Après avoir pris livraison du véhicule, il convient de le faire enregistrer ou de déclarer son changement de propriétaire le plus rapidement possible, à savoir sous quelques jours. Vous pouvez le faire vous-même auprès du service d'immatriculation dont vous relevez ou mandater un service d'immatriculation pour qu'il s'en charge en votre nom moyennant le versement d'une taxe.

Pour faire immatriculer le véhicule, vous avez besoin des documents suivants :

  • certificat d'immatriculation (carte grise)
  • titre de propriété du véhicule
  • attestation d'assurance
  • justificatif de contrôle technique (carte grise ou bilan de contrôle, est remis lors de l'achat – voir article Documents)
  • contrôle technique
  • carte d'idendité valable (ou passeport avec attestation de résidence)
  • autorisation de prélèvement pour le service des impôts (taxe sur les véhicules automobiles)

Une autre alternative consiste à laisser le véhicule au repos, à savoir de déclarer son retrait de la circulation si vous n'envisagez pas ou ne pouvez pas l'utiliser. Dans ce cas, n'oubliez pas qu'un véhicule retiré de la circulation ne peut pas être utilisé ou garé sur des voies publiques.

Plaques d'immatriculation personnalisées

En France, les propriétaires de véhicules ont la possibilité de personnaliser leur plaque d'immatriculation. La personnalisation peut servir à affirmer son appartenance à un territoire. Ainsi, si vous habitez en Île-de-France mais que vous souhaitez afficher votre identité corse, libre à vous de faire des plaques personnalisées aux couleurs de votre région d’origine, ou de cœur !

Conseil :

  • Déclarer le véhicule acheté dans le délaii convenu.
  • N'oubliez pas que les plaques d'immatriculation provisoires ne sont autorisées que pour des trajets d'essai ou de rapatriement de véhicules.
  • Pensez à vous procurer un pouvoir si vous ne faites pas immatriculer le véhicule à votre nom.