Arnaques sur internet

De manière générale, les escrocs n'ont pas jeté leur dévolu sur votre véhicule, mais plutôt sur votre argent ou des données sensibles, telles que vos coordonnées bancaires ou les informations relatives à votre carte de crédit. Malgré votre calme, soyez donc toujours un peu vigilant. Nous allons vous dire ci-après comment reconnaître de tels escrocs et à quel moment rompre le contact avec eux.

Phishing

Vous recevez un e-mail sous prétexte qu'une irrégularité a été constatée au niveau de votre compte ou qu'un problème doit être résolu. Dans le courrier, il vous est demandé de fournir des informations ou de cliquer sur un lien pour accéder à une page où vous devez dévoiler des données confidentielles : adresse, coordonnées bancaires et numéro de carte de crédit notamment. Vous devez alors suspendre immédiatement toute saisie. Pour votre sécurité, vous pouvez contacter AutoScout24  (par téléphone ou par e-mail) et nous expliquer les faits avant de transmettre les données demandées dans l'e-mail.

Achat par confirmation e-mail

Après avoir publié votre annonce, vous recevez un appel d'une personne intéressée par votre véhicule. Sous prétexte de confirmer le rendez-vous pour l'inspection de votre véhicule, il vous est demandé de confirmer votre adresse par e-mail ou d'envoyer un « OK ».

Il s'agit en fait, dans ces e-mails, d'une confirmation d'un contrat de vente, le plus souvent à un prix bien inférieur que la valeur réelle du véhicule. À partir de ce moment-là, l'escroc insiste pour que les termes du contrat soient respectés et que le véhicule soit donc vendu au prix soi-disant convenu.

Si vous ne souhaitez pas vendre le véhicule à cet acheteur potentiel ou l'avez déjà vendu à un autre, celui-ci vous menace alors d'engager des poursuites et de demander réparation pour la non-exécution du contrat de vente. Il prétend posséder, avec votre e-mail, d'une preuve d'un contrat de vente valable. Dans des cas exceptionnels, l'escroc peut même ainsi obtenir gain de cause devant un tribunal.

Soyez donc particulièrement prudent en répondant à des mails vous ayant été adressés sans sollicitation. Et lisez d'un bout à l'autre en détail l'e-mail à confirmer.

Usage frauduleux de chèques

Ici, l'acheteur potentiel propose de payer le véhicule par chèque. Après vous l'avoir remis, « l'acheteur » prend possession du véhicule, puis le chèque s'avère n'être pas encaissable et l'argent n'est ainsi pas crédité sur votre compte. Conséquence : votre véhicule est parti, votre argent également et l'acheteur n'est pas trouvable et donc pas joignable.

Une variante en vogue consiste également pour « l'acheteur » à remplir le chèque, sous un prétexte quelconque, avec un montant plus élevé que la somme d'achat convenue et vous prie de lui remettre la différence en espèces. Dans les deux cas, vous devez refuser. Une règle est toujours de mise : les voitures d'occasion sont payées habituellement en espèces.

Numéro de téléphone surtaxé

Fuyez toute demande vous priant de rappeler à un numéro de téléphone surtaxé. Vous risquez de tomber dans la file d'attente d'un fraudeur qui gagne de l'argent avec votre seul appel. Ne rappelez pas de numéros suspects ou raccrochez immédiatement si vous êtes mis en attente.