Essai du véhicule dans le cadre de la vente

L'essai du véhicule est un point décisif pour une vente. Il est souvent crucial pour la réussite de la vente. En vous préparant bien et si le scénario se déroule bien, l'essai peut conduire au succès. N'oubliez pas qu'outre tous les aspects concrets, les émotions jouent un rôle décisif – cela vaut particulièrement lors de la conduite.

Déroulement

La première étape consiste à fixer un rendez-vous à un moment convenable : si possible à la lumière du jour, en dehors des heures de grande circulation et en prévoyant suffisamment de temps. Demandez à l'acheteur de vous montrer son permis de conduire avant d'essayer le véhicule et faites une photo du permis ou de la carte d'identité – avec votre portable simplement. Proposez un trajet varié que vous connaissez et accompagnez-le. Vous pourrez répondre en même temps à des questions éventuelles, 10 à 20 minutes devraient suffire. Par sécurité, vous pouvez aussi demander à un ami, un voisin ou un membre de votre famille de vous accompagner.

En aucun cas, ne laissez conduire une personne sans avoir vu le permis de conduire valide. En effet, cela pourrait s'avérer coûteux : peine d'emprisonnement jusqu'à un an ou amende.

Papiers

Il est possible que l’acheteur potentiel veuille voir le certificat d'immatriculation du véhicule ou le carnet d'entretien, mais les papiers du véhicule n'ont rien à voir avec l’essai du véhicule.

Style de conduite

Si le conducteur se singularise par un style de conduite risqué, demandez-lui poliment de respecter le code de la route. Notez le cas échéant l'heure exacte du début et de la fin de l'essai du véhicule afin d'être en mesure de prouver, si une amende vous est notifiée, que vous ne conduisiez pas vous-même le véhicule. En cas d'accident, votre assurance couvrira normalement les dommages. Parlez-en au préalable avec votre assureur si vous êtes enregistré comme conducteur unique. Vous pourrez réclamer de la part du conducteur responsable de l'accident l'indemnisation d'un dommage tel qu'une perte de bonus.

Contrôle dans un garage

Il est difficile de juger de l'état d'une voiture d'occasion, de nombreux acheteurs intéressés ne disposant pas de toutes les connaissances techniques nécessaires. Par conséquent, il arrive qu'un acheteur potentiel demande que le véhicule, lors de son essai, soit contrôlé dans un garage. Normalement, il doit vous avertir à l'avance et vous demander votre accord. Vous avez ainsi la possibilité d'accepter ou de refuser. Les frais doivent être à la charge de l'intéressé.

D'autre part, vous pouvez aussi proposer vous-même de l'emmener au garage pour persuader l'acheteur intéressé de la qualité. Pour ce faire, convenez simplement, pour la date de l'essai, d'un rendez-vous dans un garage. Vous trouverez des garagistes adaptés près de chez vous dans le portail des garagistes d'AutoScout24. Par expérience, c'est un très bon argument de vente qui convainc souvent les acheteurs intéressés.

Conseil :

  • Évitez les essais du véhicule dans l'obscurité et dans des
    endroits isolés.
  • Les papiers du véhicule n'ont rien à voir avec l'essai du véhicule, vous n'êtes donc pas tenu de les présenter.
  • Clarifiez les questions de responsabilité et d'assurance avant l'essai du véhicule et demandez toujours à voir le permis de conduire.