Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Aston Martin Vantage

Essai: Aston Martin Vantage

Elégante furie

01.06.2012

Comme tout bon Britannique, Aston Martin est plutôt conservateur. Cela n'empêche pas la récente mise à jour de la Vantage d'apporter un peu plus de mordant au très stylé coupé deux places.

Galerie: Essai Aston Martin VantageLa Vantage a beau être 'seulement' le modèle d'entrée de gamme d'Aston Martin – son prix est dérisoire si on la compare avec l'exclusive One-77 affichée à 1,2 millions de livres sterling – la sportive britannique sort du lot face à la production de masse allemande et italienne. Lors de l'événement Big 5 au Nürburgring, un propriétaire d'Aston confiait amoureusement : «Il y a Aston Martin... et les autres !» Il ne faut pas nécessairement aller plus loin dans l'analyse. Car à bien y regarder, une Porsche est plus rapide, une Ferrari plus sportive et une Lamborghini plus bestiale. Mais le vrai fan d'Aston a fait son choix. Il apprécie le raffinement et la tradition de cette marque bientôt centenaire. Il est vrai qu'une fois derrière le volant d'une Aston, on se sent immergé dans ce séduisant univers de sportivité feutrée. Même si vous avez 420 chevaux sous le pied droit à bord de la petite GT de Gaydon, vous n'avez pas besoin de brutaliser la mécanique pour vous amuser derrière le volant de la Vantage.

Plus affirmée

Galerie: Essai Aston Martin VantageAu sein de la gamme Vantage, la grande nouveauté, c'est bien sûr la V12 Zagato. Elle a remporté le Concours d'Elégance à la Villa d'Este et sera livrée à ses heureux propriétaires dans les mois à venir. Cette nouvelle variante ne doit cependant pas occulter le travail fourni sur la version «standard» de la Vantage. Le constructeur britannique a puisé dans la banque d'organes de la sportive Vantage S et de la N400 Limited Edition pour améliorer les prestations de son coupé. Une attention toute particulière a donc été donnée aux entrailles de la Vantage : direction plus directe, plus grands freins et pneus plus larges améliorent sensiblement le comportement routier. Esthétiquement, on remarque un pare-chocs avant plus bas qui laisse plus de place au splitter et aux ouïes de refroidissement, un diffuseur arrière et des bas de caisse plus proéminents. La Vantage se fait un peu plus méchante.

7 vitesses

Galerie: Essai Aston Martin VantageDu côté de la transmission, la boîte 6 manuelle demeure l'offre de base alors que la boîte auto à 6 rapports disparaît au profit d'une version Sportshift II à 7 vitesses. Dotée de palettes au volant, cette boîte auto n'a pas seulement un rapport supplémentaire, elle possède une démultiplication plus courte et change plus vite de vitesse. Bref, elle apporte un surcroît de sportivité. Après une gentille balade autour du massif de l'Eifel, j'ai eu l'opportunité de prendre le volant de la Vantage '2012' sur le Nürburgring et ce fut une expérience des plus convaincantes. Le V8 4.7 délivre suffisamment de puissance pour s'amuser et le châssis ne vous laisse pas tomber au premier virage digne de ce nom. Pour une GT aux ambitions sportives mesurées, cette Vantage ne rechigne pas à aller au charbon sans donner l'air de souffrir pour autant.

Cette élégante furie a réussi son pari de pousser un peu plus loin le plaisir de conduite sans perdre son charme. Comme toute Aston qui se respecte, la Vantage est une automobile dont on se délecte à tout moment, qu'on la contemple dans son garage ou qu'on la conduise à la limite.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.