Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai BMW M550d

Essai: BMW M550d

M-Performance et triple turbo

14.03.2012

Avec sa gamme «M Performance», BMW hausse d'un ton en matière de motorisations diesel en dotant son fameux six-cylindres 3 litres d'un triple turbo. La première à en profiter sera la M550d, dès le printemps.

Galerie: Essai BMW M550dContrairement à ce que certains pourraient penser, la gamme M Performance de BMW n'est pas l'alter-ego diesel des modèles M. Celle-ci prendra en fait place entre les versions classiques et les déclinaisons huppées frappées de la célèbre initiale. D'ailleurs, depuis le Salon de Genève, la gamme M Performance est élargie aux motorisations essence. En attendant, les M550d berline et break seront les deux premières à arriver sur le marché.

Ordre établi

Galerie: Essai BMW M550dSous le capot, c'est donc le bien connu moteur 3 litres six cylindres en ligne qui officie, bardé dans le cas présent d'un triple turbo pour en porter la puissance à...381 chevaux! Plus dantesque encore, le couple passe à 740 Nm. C'est 110 Nm de plus qu'une 640d!

Concrètement, les trois turbos fonctionnent selon un ordre bien établi. Au plus bas régime, le petit compresseur commence à souffler, immédiatement rejoint par le plus gros de manière à fournir le couple dès 2.000 tr/min. Ce n'est qu'en montant en régime, au-delà des 2.700 tr/min, que le troisième turbo entre en action, permettant d’injecter encore plus d’air comprimé pour permettre au gros turbo de s’exprimer pleinement.

Douce folie

Galerie: Essai BMW M550dDans la pratique, cela se traduit de manière bluffante. Le moteur répond présent à des régimes dérisoirement faibles et pousse de manière totalement linéaire jusqu'à 4.700tr/min au delà desquels seulement il commence à s'étouffer avant d'atteindre la zone rouge vers les 5.400tr/min. Bien que la puissance fasse oublier les 1.970 kilos de la bête lors des accélérations (0 à 100km/h en 4,7 secondes), celui-ci refait surface lorsqu'on commence à attaquer sur les glissantes routes sinueuses de Bavière, et le train avant fait parfois mine d'aller tout droit, bien vite replacé par la transmission intégrale xDrive fournie de série. Sur «autobahn», la M550d pousse avec une incroyable pêche quelle que soit la vitesse adoptée. Envie de dépasser? Pas de problème: une petite traction du bout des doigts sur la palette gauche qui commande la boîte automatique (8 rapports), écrasement de la pédale de droite, et voilà que l'auto repart de plus belle jusqu'à 250km/h avant que la bride électronique ne remplisse son office.

La consommation moyenne est également intéressante: homologuée à 6,3l/100km, elle n'a pas explosé lors de cet essai mené tambour battant puisque l'ordinateur de bord affichait fièrement 11,1l/100km au moment de rendre les clés!

Exclusive

Galerie: Essai BMW M550dLa BMW M550d se distingue également par sa présentation sportive aussi bien à l'extérieur (becquet arrière, jantes de 19 ou 20 pouces, kit M,...) qu'à bord (logos, seuils de portes, sièges sport,...) et profite d'aménagement spécifiques au niveau de la direction ou de l'amortissement (piloté évidemment).

Et elle n'hésite pas à faire payer cher ses délirantes performances: comptez 86.000 euros, à compléter des inévitables options...

Retrouvez toutes les nouveautés de la marque BMW

Trouvez une BMW M550D d' occasion parmi des milliers de véhicules de seconde main

Découvrez un aperçu du modèle BMW M550D ainsi qu'une sélection d' occasion

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.