Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai BMW X5

Essai: BMW X5

Moins maniéré…

27.10.2018

Le X5 se renouvelle. Il se veut encore meilleur sur le bitume, mais se fait désormais moins maniéré à la campagne, grâce au pack xOffroad qui lui permet de plonger ses jantes dans la gadoue.

Galerie: Essai BMW X5Voici donc le nouveau X5. C’est déjà le 4eme du nom. Comme ses devanciers, le modèle est toujours produit en exclusivité aux Etats-Unis, dans l’usine BMW de Spartanburg, en Caroline du Sud. D’une génération à l’autre, le X5 s’allonge de 3,6 cm, gagne 1,9 cm en hauteur et élargit sa carrure de 6,6 cm. Un gros calibre de plus de 2 tonnes et près de 5 mètres de long, qui chausse désormais des jantes allant jusqu’à 22 pouces. Parmi les nouveautés techniques, on pointe les roues arrière directrices, qui améliorent l’agilité sur route. Pour la première fois, le X5 peut aussi s’évader hors des chemins bitumés, grâce à une autre nouveauté : la suspension pneumatique à hauteur variable incluse dans le pack xOffroad.

Cocon moderne

Galerie: Essai BMW X5A bord, on remarque le nouveau combiné d’instruments numérique multifonction de 12,3’’, sur lequel la carte de navigation peut s’afficher en grand, mais en moins grand toutefois que chez Audi. La connectivité est à jour, avec une borne WiFi permettant de brancher jusqu’à 10 appareils mobiles (GSM, tablettes, etc.) ou encore un chargeur sans fil pour smartphone.

Galerie: Essai BMW X5Le mobilier est solide et sa finition soignée. A l’arrière, l’empattement allongé (de 4,2 cm) profite à l’habitabilité, qui est généreuse, bien que la place centrale soit assez ferme. Deux places supplémentaires peuvent toujours être installées dans le coffre ; dans ce cas, la banquette du second rang peut coulisser. Le volume du coffre n’évolue pas (de 650 à 1.860 litres) et son hayon en deux parties (lunette supérieure et ridelle inférieure) ne facilite pas le chargement...

Bientôt un hybride

Galerie: Essai BMW X5Pour le lancement, le nouveau X5 est proposé en 3 variantes : les Diesel 30d (3 litres à 6 cylindres de 265 ch) et 50d (même moteur, boosté à 400 ch par 4 turbos !), ainsi que la 40i à essence (3 litres à 6 cylindres de 340 ch). Des moteurs connus et tous très agréables, en particulier les diesel, nettement plus sobres que l’essence dans une si grosse voiture. La transmission intégrale est offerte sur toutes les versions, de même que la boîte automatique ZF à 8 vitesses, à la fois douce et réactive.

Galerie: Essai BMW X5Contrairement au récent Audi Q8 et au nouveau Mercedes GLE, le BMW X5 fait l’impasse sur la micro-hybridation (alterno-démarreur et réseau électrique de 48V, permettant de stocker l’énergie dissipée lors des décélérations pour donner un coup de boost au moteur thermique). Par contre, le modèle sera disponible dès l’an prochain en variante hybride plug-in, baptisée 45e iPerformance. Celle-ci associera un 3.0 turbo à 6 cylindres de 286 ch et une unité électrique de 112 ch. L’ensemble développera 394 ch. Le constructeur annonce une autonomie théorique de 80 km en mode électrique et des émissions de CO2 d’environ 49g/km selon le cycle NEDC.

Hors des sentiers battus

Galerie: Essai BMW X5Posé sur sa suspension pneumatique (optionnelle), le X5 se fait plus confortable que jamais sur le bitume. Et ses roues arrière directrices (option également…) lui font enquiller les virages avec plus d’agilité. Mais la grosse nouveauté, c’est que le modèle peut désormais se risquer au tout chemin, avec le pack xOffroad (non disponible sur la M50d), qui englobe d’office la suspension pneumatique à hauteur variable et une protection du soubassement. Bien sûr, privé de blocages complets des différentiels et de gamme de vitesses courtes, le X5 reste loin des capacités de grimpeur d’un Range Rover. Mais un essai dans les bois nous a prouvé que le pack xOffroad augmente sensiblement la polyvalence de ce SUV.

Bref, si le look a peu changé, le nouveau X5 évolue plus qu’il n’y paraît : il propose une série d’équipements (suspension pneumatique à hauteur variable, roues arrière directrices) qui peaufinent les qualités déjà connues de l’ancien modèle. Mais ces technologies sont facturées en option, ce qui fait rapidement gonfler un tarif déjà très élevé au départ...

Galerie: Essai BMW X5

BMW X5 30d
Moteur: 6 cyl. turbo diesel, 2.993cc
265 ch à 4.000 tr/min
620 Nm de 2.000 à 2.500 tr/min
0-100 km/h : 6,5 sec
Pointe : 230 km/h
Conso: 6,0 l/100 km (NEDC corrélée)
CO2: 158 g/km (NEDC corrélée)
Prix: 72.400€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.