Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Caterham Seven 1.0 Ecoboost

Essai: Caterham Seven 1.0 Ecoboost

7 extra !

11.06.2014

Ford a installé son 1.0 Ecoboost dans une Caterham. Une belle manière de dévoiler pleinement le potentiel de son petit 3 cylindres.

Le 1.0 Ecoboost a été élu ‘International Engine of the Year’. Ford l’a installé sous le capot de ses B-Max et Fiesta. Le petit 3 cylindres y fait des merveilles et la marque souhaite désormais attirer l’attention sur ce moteur étonnant au travers de quelques projets originaux. Après avoir pulvérisé les records avec la Formule Ford Ecoboost, les techniciens de Dagenham ont jeté leur dévolu sur une Caterham pour concocter un autre cocktail dont ils ont le secret.

Un gros et lourd… trois cylindres

Galerie: Essai Caterham Seven 1.0 EcoboostVoilà pour la théorie. Une prise en mains sur le terrain d’essais de Ford à Lommel a dévoilé un beau potentiel, faisant de cette version Ecoboost une vraie alternative à l’actuel 4 cylindres. Malheureusement, cet enthousiasme est rapidement battu en brèche par les contingences industrielles. Cette version n’est actuellement pas au planning de production. Ford a besoin de tous les 1.0 Ecoboost disponibles pour motoriser ses propres modèles et cette mécanique s’avérerait un peu plus chère que le bon vieux 1.6 Sigma.

Faire corps avec sa machine

Galerie: Essai Caterham Seven 1.0 EcoboostDommage car derrière le volant, le plaisir est bien présent. Les 125 chevaux sont largement suffisants pour propulser vigoureusement les 588 kg de la Caterham Seven. Avec 200 Nm disponibles, le couple offre une belle souplesse. Profiter de tout le potentiel du 1.0 Ecoboost sur le train avant transforme la conduite de la Caterham en belle aventure. C’est un peu comme piloter une moto, tant le punch de la mécanique vous impose de faire corps avec votre machine.

Old school

Cette Caterham demeure une sportive de référence tant le plaisir de conduite et les performances occupent une place centrale. A bord, pas question du moindre luxe et encore moins de systèmes d’aide à la conduite comme le traction control ou l’ESP. Pour tout dire, il n’y a même pas d’ABS et d’airbag ! La conduite de la petite britannique est intense avec très peu de protection contre les éléments extérieurs. Cette prise directe avec la route vous donne constamment l’impression d’évoluer 50 km/h plus vite qu’en réalité.

Galerie: Essai Caterham Seven 1.0 EcoboostLa conduite est assez ‘old school’ : la Caterham ne se pilote pas seulement avec les mains mais aussi avec les pieds. Pour domestiquer la bête, il convient de la lancer dans un léger travers puis de contrôler avec les pédales de gaz et de freins. Un exercice amusant mais pas si facile comme ont pu s’en rendre compte les pilotes occasionnels que nous étions ce jour-là à Lommel. Heureusement, nos ébats avaient lieux sur les larges terrains d’essais de la marque à l’ovale. Terminer sa glissade en tête-à-queue n’avait donc aucune autre conséquence qu’un large sourire sous le casque. Pour la circonstance, on s’est permis de tutoyer les limites de la Caterham. Ce qu’on n’aurait sans doute pas fait sur la route tant il ne doit pas être sans dommage de voler dans le décor avec cette fragile anglaise.

Conclusion : cette Caterham Seven 1.0 Ecoboost est un bel exercice de style qui ne dépareillerait pas dans la gamme du constructeur britannique de voitures en kit. Mais, pour l’instant, cela reste un vœux pieux.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.