Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Ford Kuga Facelift

Essai: Ford Kuga Facelift

La fin de l'anonymat

15.11.2016

Après un peu moins de 4 ans de carrière, le SUV compact de Ford reçoit une mise à jour qui, une fois n'est pas coutume, se voit. Mais sous le capot, ça bouge aussi.

Galerie: Essai Ford Kuga FaceliftL'une des choses le plus critiquées à la naissance de ce Kuga était son look, qui avait considérablement perdu en caractère par rapport à la première génération. Il avait été décrit comme anonyme, fade, japonisant… Et cette mise à jour esthétique a bien corrigé le tir.

Façon Edge

Galerie: Essai Ford Kuga FaceliftEn adoptant une face avant très inspirée du grand Edge, Ford fait d'une pierre deux coups. D'abord, il redonne au Kuga pas mal de caractère, une touche d'agressivité et de sportivité – la nouvelle face arrière va également dans ce sens – que la plupart des clients attendent d'un SUV. Le Kuga redevient un véhicule que l'on remarque. Ensuite, avec ce style également affiché par l'EcoSport, Ford donne enfin une unité esthétique à sa famille de SUV qui, annonce le constructeur, se composera de 5 membres dans les trois ans à venir. EcoSport, Kuga, Edge, Ranger… il en manque un. Mais quel suspense!

Tant qu'on y est…

Galerie: Essai Ford Kuga FaceliftVous et nous ne sommes plus habitués à des changements esthétiques si profonds pour un véhicule à mi-vie, ce qui nous fait dire que le but principal de cette mise à jour était là: le look. Mais tant qu'ils y étaient, les ingénieurs ont tout de même updaté le reste. Le système d'info-divertissement par exemple. Le Kuga reçoit la troisième version du système SYNC, réellement plus "user-friendly" et enrichi par exemple de fonctions vocales (commandes des fonctions, rédaction ou lecture des SMS…) sensiblement améliorées. Nous serions tentés de dire que c'est l'un des systèmes multimédia les plus simples et les mieux conçus du moment.

Côté aides à la conduite, le Kuga était déjà assez complet, mais il gagne ici un système de parking 100% automatique et le Cross Trafic Alert, bien utile lors des marche-arrière à l'aveugle. A noter enfin que le catalogue est revu: les finitions Trend et Titanium reste, la Titanium+ disparaît au profit d'une ST Line et le Kuga aura désormais aussi droit à sa finition "premiumisante" Vignale.

1.5 TDCi

Galerie: Essai Ford Kuga FaceliftSous le capot, pas mal de changement. Tout d'abord, les moteurs 1.6 EcoBoost sont remplacés par des 1.5 de même puissance (150 et 180 ch) mais moins gourmands. Le diesel de base est maintenant le 1.5 TDCi 120 ch, qui chasse le 2.0 TDCi 136 ch. La version 163 ch de ce dernier disparait aussi, il se décline désormais en 150 et 180 ch. La transmission intégrale i-AWD est disponible à partir de 150 ch, quel que soit le carburant, et est livrée d'office avec le diesel 180 ch. Et la seule mauvaise nouvelle est que la boîte auto 6 rapports n'est associée qu'à la transmission intégrale.

Galerie: Essai Ford Kuga FaceliftMalheureusement, nous ne savons pas ce que donne un 1.5 TDCI 120 ch dans le Kuga car comme ne le montre pas les images, nous avons essayé le véhicule en Finlande, où le manteau blanc avait déjà été livré. Transmission i-AWD de rigueur donc, l'occasion de constater que même sur la neige, la motricité est remarquable. Les capteurs et les calculateurs de la transmission ont été améliorés et vraiment, c'est très efficace.

Galerie: Essai Ford Kuga FaceliftMais pour le reste, pas grand-chose à dire. Le Kuga reste un véhicule très confortable, bien fini, plutôt moins cher que ses rivaux à motorisation et finition comparables et nous trouvons toujours que le 2.0 TDCi, associé à l'i-AWD, devrait pouvoir descendre sous les 6 l/100 km de moyenne quand on roule 150 km à 85 km/h au Cruise Control. Ce n'est pas le cas. La faute au -7° de nos journées finlandaises? Peut-être…

Le nouveau Ford Kuga démarre à 22.650€.

Galerie: Essai Ford Kuga Facelift

Ford Kuga 2.0 TDCi 150 i-AWD
Moteur 4 cyl. turbo diesel, 1.997cc
150 ch à 3.500 t/min
370 Nm de 2.000 à 2.500 t/min
0-100 km/h en 9,9 sec.
Pointe: 192 km/h
Consommation: 5,2 l/100 km
Moyenne de l'essai: 6,3 l/100 km
CO2: 135 g/km
Prix: 33.400€

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.