Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Essai: Ford S-Max facelift

Essai: Ford S-Max facelift

Plus qu'un monospace...

23.03.2010

Ford a le don de donner à des voitures au look ordinaire un comportement vraiment sportif. En témoigne la Focus. C'est avec le même esprit qu'avait été développé un monovolume aux aspirations dynamiques: le S-Max. Le succès fut immédiat auprès des pères de famille. Voici venir le Facelift. Toujours aussi sportif ?

Ford S-Max

Le S-Max est assemblé sur la plateforme des Mondeo et Galaxy, et sort des chaînes de Genk. C'est donc du Made in Belgium. Comparé à ses concurrents, la ligne de toit du S-Max est sensiblement plus basse, ce qui lui donne des airs de break. Mais la vraie différence se situe autre part. Avec des suspensions un rien plus rigides et des amortisseurs plus courts, il se montre bien plus dynamique sur parcours sinueux que les monospaces ondulants conventionnels. On peut même retrouver un certain feedback dans la direction. En bref, si vous cherchez une grande voiture présentant les caractéristiques d'un monospace comme une assise haute, un intérieur modulable ou une troisième rangée de sièges (en option), le S-Max sort vraiment du lot. Une sorte de vilain petit canard qui apporte la notion de plaisir sur un marché plutôt peuplé de minibus tristounets.

Ce qui change:

Ford S-MaxPour le millésime 2010, Ford apporte une mise à jour approfondie à son best-seller. Pour un changement de style drastique, il faudra repasser. La différence principale tient dans un design avant plus affûté et un museau béant. Le porte plaque est en plastique brillant, histoire de donner un look un peu premium. Premium aussi, les rappels de clignoteurs LED qui suivent le contour des boucliers. A l'arrière également, les blocs optiques reçoivent des LED. A l'intérieur, on note une foule de nouvelles possibilités d'équipement. Par exemple le toit panoramique qui apporte plus une grande luminosité dans l'habitacle. Citons encore plus d'espaces de rangements, le cruise control en série ou le nouveau Premium Sound System avec woofer sous le siège conducteur. Et pour rendre les choses plus sûres, Le S-Max peut désormais recevoir le système BLIS, qui avertit de la présence d'un véhicule dans l'angle mort par un signal lumineux dans les rétros latéraux.

Pour les vrais passionnés

Ford S-MaxFord se penche enfin sur les moteurs à essence modernes. Et le résultat s'appelle ECOboost. Sous le capot, un 2.0L essence de 203 ch. Mais le plus beau, c'est le couple de 300 Nm disponible entre 1 750 et 4 0r0 tours. Et puisqu'il est possible, avec ce 4 cylindres silencieux et exempt de vibrations, de rouler sur le couple comme on le fait avec un diesel, le régime reste bas. La conséquence, c'est une consommation moyenne étonnamment basse de 8,0l/100km.

Ford S-MaxCe moteur n'est disponible qu'avec la nouvelle boîte robotisée Powershift. Une boîte 6 à double embrayage comparable à la DSG de Volkswagen. Lors de la phase de lancement du modèle, cette boîte est gratuite jusqu'à fin mai. Après, elle sera facturée 1 750€. Cette boîte peut aussi être associée au 2.0 diesel, 136 ou 163 ch.

Le modèle diesel de base (2.0l, 115 ch) démarre à 27 600€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.