Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Hyundai i20 2018

Essai: Hyundai i20 2018

Petite fille modèle

14.09.2018

C'est déjà la mi-carrière pour la citadine de Hyundai, qui passe par la case "mise à jour" de rigueur pour gagner quelques équipements, mais surtout beaucoup d'agrément.

Galerie: Essai Hyundai i20 2018Pour la marque coréenne, l'i20 est un modèle important car après le Tucson, c'est la seconde voiture la plus vendue de la marque en Europe. Succès qu'elle doit à son design sobre sans être froid, et au proverbial rapport qualité/prix de Hyundai. Tels étaient donc les points de départ des menues "correction".

Repoudrage de nez

Galerie: Essai Hyundai i20 2018Puisqu'on ne change pas une formule qui gagne, les designers ont donc cherché à actualiser l'i20 sans la transformer. Petites retouches des boucliers, calendre redessinée, feux arrière plus "sexy", un catalogue enrichi de nouvelles jantes et nouvelles couleurs à combiner (ou non) avec le toit noir… Abracadabra, le tour est joué et on obtient une i20 plus 2018 que 2014. Ce qui tombe bien…

Galerie: Essai Hyundai i20 2018A l'intérieur, on retrouve cette même qualité que nous avions qualifié de germanique dès le lancement de cette génération, avec une présentation heureusement pas trop germanique mais pas follement funky non plus et là encore, Hyundai ajoute de la couleur. En effet, la planche de bord peut être teinté de bleu ou de rouge, selon la volonté du client. Autre nouveauté, un système multimédia connecté à écran tactile 7'', compatible Apple Car Play et Android Auto.

Plus sûre

Galerie: Essai Hyundai i20 2018L'arsenal sécuritaire de la voiture est renforcé avec l'ensemble d'aides à la conduite baptisé Hyundai SmartSense. Cet ensemble contient les classiques, comme la détection d'obstacles, l'aide au freinage d'urgence en ville et l'avertissement de changement involontaire de bande, mais à cela s'ajoute maintenant la détection de fatigue, les feux de route automatiques et surtout l'aide active au maintien de voie, chose encore peu répandue dans ce segment.

Adieu mazout

Galerie: Essai Hyundai i20 2018Sur le plan mécanique, la mise à jour est marquée par deux nouveautés. La première est la disparition des moteurs diesel, ce qui s'inscrit dans la tendance actuelle et a assez de sens dans le cas d'une citadine. Et encore plus logique pour une voiture de ville, Hyundai propose pour la première fois dans l'i20 sa très bonne boîte double-embrayage 7 rapports, disponible uniquement avec le brillant petit 3 cylindres turbo 1.0 essence. Ce dernier est proposé en 100 ou 120 ch, mais c'est sur le 4 cylindres atmosphérique 1.2 que la gamme s'ouvre, avec 75 ou 84 ch.

Galerie: Essai Hyundai i20 2018C'est une version 100 ch à boîte DCT que nous avons essayé, et celle-ci a confirmé, voire renforcé, nos impressions d'il y a 4 ans. En clair, la Hyundai i20 a décidément quelque chose d'allemand, en ce qu'elle fait son job avec un sérieux irréprochable. L'amortissement revu lui aussi la rend encore un peu plus confortable, ne nouveau paramétrage de la direction donne un meilleur sentiment de maîtrise (encore qu'il faut vraiment avoir les sens aiguisé pour sentir la différence), l'insonorisation est d'un excellent niveau et l'accord entre le moteur et la boîte est très harmonieux. Bref, si bien des constructeurs aiment dire qu'ils proposent des voiture à l'agrément digne d'un segment supérieur, c'est on ne peut plus vrai dans le cas de l'i20. Une vrai première de classe, limite énervante tant elle est brillante.

Galerie: Essai Hyundai i20 2018Mais il lui manque quand-même une chose, que Hyundai n'a certainement pas eu l'intention de lui donner, et qui en ferait pourtant une référence: de la fantaisie, du fun. Nous le répétons, l'i20 est une voiture très sérieuse, dans laquelle on aimerait avoir un petit quelque chose de celle que Thierry Neuville apprête à porter au firmament du WRC. Une i20 N par exemple, ce serait une tuerie. J'dis ça…

La nouvelle Hyundai i20 démarre à 14.300€.

Galerie: Essai Hyundai i20 2018

Hyundai i20 1.0 T-GDI 100 7-DCT
Moteur : 3 cyl. turbo, essence, 998cc
100 ch à 4.400 t/min
172 Nm de 1.500 à 4.000 t/min
0-100 km/h : 11,4 secondes
Pointe : 182 km/h
Conso : 4,5 l/100 km
CO2 : 111 g/km
Prix : 19.200€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.