Imprimer Recommander  
 
Imprimer Recommander  
Galerie: Essai Hyundai Kona Electric 64kWh

Essai: Hyundai Kona Electric 64kWh

Un ange en enfer

04.04.2019

En greffant une motorisation électrique à son petit SUV Kona, Hyundai propose ce qui est à ce jour l'une des meilleures propositions électriques du marché, mais aussi la meilleure déclinaison du Kona. Par contre, la charge loin de la maison reste toujours un cauchemar...

Galerie: Essai Hyundai Kona Electric 64kWhAvec sa grosse batterie de 64 kWh, les 500 km d'autonomie promis par le Kona électrique ont de quoi satisfaire les besoins de l'immense majorité des conducteurs. D'autant qu'il s'agit là d'une autonomie quotidienne. En effet, avec l'installation électrique adéquate, il suffit de mettre la voiture en charge chaque soir pour repartir chaque matin avec une batterie full. Et demain, avec la charge par induction, ce sera encore plus facile. Quand on sait que la moyenne quotidienne belge est de 41 km, cela laisse une certaine marge...

Ordinateur pessimiste

Galerie: Essai Hyundai Kona Electric 64kWhAu moment de prendre possession de notre voiture, la charge indique 98%... mais l'autonomie 321 km « seulement ». A sa décharge, la clim et la radio sont activés, contrairement au mode de conduite ECO qui, comme son nom l'indique... Toutefois, une bonne surprise nous attend après les 97 km qui séparent l'importateur de notre bureau : l'autonomie restante est encore de 252 km, je n'ai donc consommé « que » 69 km. De quoi laisser présager plus de 400 km bien réels.

Galerie: Essai Hyundai Kona Electric 64kWhDe manière générale, l'ordinateur de bord a d'ailleurs tendance à se montrer pessimiste. Au fil des jours et des parcours, en faisant bon usage des palettes au volant qui permettent de réguler la récupération d'énergie à la décélération, et en surveillant notre pied droit, nous parvenions systématiquement à consommer moins que l'autonomie annoncée. Les 16,8 kWh de moyenne au moment de rendre les clés de l'auto confirment l'excellente gestion de l'énergie de la Coréenne.

GTI

Galerie: Essai Hyundai Kona Electric 64kWhEt cette excellente autonomie n'est pas obtenue en rognant sur le dynamisme ou le plaisir de conduite. En plaçant les curseurs sur Sport, ce Kona se mue d'ailleurs véritable petite GTI ! Les 204 chevaux et les 395 Nm déboulent alors avec force au moindre mouvement de la pédale de droite. Les accélérations sont tonitruantes : le 0 à 100 km/h est enregistré en 7,1 secondes ! Et le comportement reste parfaitement alerte, malgré un poids assez conséquent : 1.760 kg. Bien sûr, avec ce type de conduite, l'autonomie baisse plus vite que prévu, mais la différence n'a pas dépassé les 25% lors de notre essai.

Galerie: Essai Hyundai Kona Electric 64kWhAu quotidien, on apprécie surtout le silence de fonctionnement qui participe pleinement au plaisir de rouler en électrique. A bord, on remarque le tableau de bord, qui diffère de celui d'une Kona classique par une console plus imposante revenant entre les passagers. L'ambiance s'en trouve plus cossue, plus futuriste. Quant à l'habitabilité, elle reste tout à fait convaincante, même si le coffre limite sa contenance à 332l, simplement en raison de son plancher fixe.

L’enfer de la charge

Galerie: Essai Hyundai Kona Electric 64kWhComme toute voiture électrique, cette Kona Electric imposera malgré elle quelques concessions sur les longs trajets. Cela débute pourtant bien : lorsqu'on programme un trajet qui dépasse l'autonomie restante, le système propose de lui-même de rechercher des bornes de charge sur le parcours. Mais il faut ensuite ajouter les étapes manuellement... avec le risque de ne pouvoir charger pour diverses raisons. En effet, le système (pourtant connecté) indique toutes les bornes du trajet, y compris celles qui sont inaccessibles sans badge d'accès spécifiques et, plus gênant encore, celles dotées de prises ne correspondant pas aux branchements Type 2 ou Combo requis par la voiture.

Des aberrations malheureusement représentatives du parcours du combattant que constitue la recharge dans les lieux publics. Cela fera d'ailleurs l'objet d'un reportage à part entière très prochainement... C'est dommage, car pour le reste, ce Kona electric n'a pas vraiment de défaut, hormis peut-être un prix assez costaud : 43.900€.

Galerie: Essai Hyundai Kona Electric 64kWh

Hyundai Kona Electric 64kWh
Moteur : Electrique synchrone à aimants permanents
204 ch / 150 kW
395 Nm
0 à 100 : 7,6 s
Pointe : 167 km/h
Conso : 14,25 kW/100 km
Moyenne de l'essai : 16,8 kW/100 km
CO2 : 0 g/km
Prix : 43.900€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.