Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Lamborghini Aventador S

Essai: Lamborghini Aventador S

Sauvagerie contrôlée

02.02.2018

Moins de deux mois après notre essai de la Huracan Performante, nous voici au volant d'une autre Lambo. Cette fois c'est une Aventador S. Et c'est pas du tout la même bête…

Galerie: Essai Lamborghini Aventador SL'Aventador S, c'est la mise à jour de l'Aventador, née il y a sept ans déjà. Primo, le V12 atmo 6.5 litres passe de 700 à 740 ch, 40 ch sans effet sur le 0-100 (2,9 secondes) ou sur la vitesse de pointe (350 km/h). Mais voyons des chiffres qu'on ne trouve pas chez tous les constructeurs: l'Aventador S gagne un dixième pour le 0-200 (8,8 secondes) et 3 dixièmes au 0-300 (24,2 secondes).

Galerie: Essai Lamborghini Aventador SDéjà dotée de 4 roues motrices, l'Aventadior S reçoit désormais quatre roues directrices, ainsi que des suspensions magnétiques pilotées complétant les ressorts et amortisseurs horizontaux à poussoirs, comme en F1. Enfin les retouches esthétiques peuvent sembler anecdotiques, mais quand on compare l'avant et l'après, l'Aventador S est réellement plus "venimeuse" que sa devancière.

Tesla

Galerie: Essai Lamborghini Aventador SCôté multimédia par contre, pas de changement. Ce qui peut provoquer un brin d'amertume quand on paye 350.000€… avant options. Car le système d'info-divertissement est un MMI Audi d'ancienne génération, dépourvu, par exemple, du streaming audio Bluetooth pour la téléphonie. Pas de trace non plus d'un ordinateur de bord. On a juste la jauge qui descend très vite, et à défaut d'avoir pu relever ma moyenne, je peux vous dire que dans le meilleur des cas, l'autonomie de l'Aventador S est identique à celle d'une Tesla S.

Smart

Galerie: Essai Lamborghini Aventador SPremière "épreuve" au volant: me lancer sur une autoroute plutôt encombrée, en me faufilant entre deux camions. Facile, avec 740 ch? Oui, mais pas avec la boîte robotisée simple (oui, simple!) embrayage, qui me rappelle furieusement celle des premières Smart. Non, je n'exagère pas. En mode auto, entre le temps qu'il lui faut pour comprendre ce que je veux, le temps de s'exécuter, et mes propres réactions face à cette lenteur inattendue de la part d'une supercar, la Lambo a d'abord ralenti, puis accéléré soudainement, et j'ai vu les deux camions de très près. Petite sueur…

Galerie: Essai Lamborghini Aventador SLa boîte, ce sera donc mode manuel durant tout l'essai, avec une bonne dose d'anticipation dans les situations délicates. Ou dans les situations trop tranquilles. Ooooh, elle aime pas rouler pépère, cette Lambo. C'est comme demander à Hulk de marcher sur la pointe des pieds. Elle obtempère, tout en manifestant son mécontentement. Le moteur est très gérable, les suspensions ne sont pas des briques, mais cette boîte, décidément…

Taillée pour la vitesse

Galerie: Essai Lamborghini Aventador SC'est sur une route bien dégagée que l'Aventador S est chez elle. Premièrement, la boîte travaille mieux au-delà de 5.000 tours, sans jamais être aussi fulgurante que n'importe quelle boîte concurrente. Le moteur? Mon dieu, le moteur… Le monde de la supercar est plein de fabuleux V8 tout aussi performants, mais la sonorité d'un V12 de caractère (par opposition à un V12 velouté de Rolls-Royce), c'est un autre monde.

Galerie: Essai Lamborghini Aventador SEn trois jours d'essai, nous n'avons eu que des routes détrempées ou grasses, sur lesquelles la transmission intégrale s'est montrée toujours exemplaire. Ceci étant "ma première" Aventador, je ne peux juger de l'effet des 4 roues directrices sur le comportement. Mais je peux dire que malgré ses dimensions, la S prend les virages en épingle comme des sportives plus graciles qu'elle. Une seule chose peut la déstabiliser: ne pas bien prendre en compte les lacunes de la boîte, et lui demander un changement de rapport au mauvais moment. Mais à part ça, la facilité d'exploitation des 740 ch est bluffante, sans que la part de bestialité de l'Aventador soit gommée. Une recette de rêve.

Sans hésiter

Galerie: Essai Lamborghini Aventador SL'Aventador S est donc le contraire de l'Huracan. La dernière, qui partage tant avec la R8, c'est la recherche de l'excellence de A à Z façon Audi, avec la touche de folie Lambo. L'Aventador S, c'est toute la sauvagerie Lambo, avec les 4 roues motrices et directrices en guise de touche "Vorsprung durch technik", qui permet à (presque) n'importe qui d'exploiter vraiment la voiture (presque) sans risque. Même si j'en ai un tout petit peu bavé à certains moments, je prends la sauvage sans hésiter.

Galerie: Essai Lamborghini Aventador S

Lamborghini Aventador S
Moteur: V12 atmo., essence, 6.498cc
740 ch à 8.400 t/min
690 Nm à 5.500 t/min
0-100 km/h: 2,9 secondes
Pointe: 350 km/h
Conso: 16,9 l/100 km
Moyenne de l'essai: un peu plus…
CO2: 394 g/km
Prix: 337.866€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.