Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Maserati Quattroporte S Q4

Essai: Maserati Quattroporte S Q4

Balade... à très haute vitesse !

04.10.2016

Chez Maserati, on n'hésite pas à nommer la Porsche Panamera comme concurrente attitrée de la Quattroporte. Du coup, après essai de l'Italienne, nous, on ne peut s'empêcher de trouver quelques points de comparaison !

Galerie: Essai Maserati Quattroporte S Q4Maserati a décidé de mettre à jour son porte-drapeau quasiment en même temps que le dévoilement de la nouvelle Panamera. Là où Stuttgart mise sur la modernité, la puissance et certainement le dynamisme (à vérifier en essai), la marque au trident avance un confort incitant à la balade ainsi qu'une meilleure vitesse de pointe. Grâce au travail effectué sur l'aérodynamique, la nouvelle Quattroporte GTS prend 310 km/h ! Mieux de 4 petits km/h que la dernière Panamera Turbo...

Aéro' active

Galerie: Essai Maserati Quattroporte S Q4Globalement, toutes les déclinaisons ont été revues en aérodynamisme pour offrir une meilleure vitesse maximale. De l'extérieur, on pointera donc un nouvel extracteur arrière et une nouvelle calandre, ainsi qu'un nouveau dessin d'écopes de pare-chocs à l'avant. Derrière la calandre se cachent même des obturateurs d'air actifs qui permettent de réduire la traînée. Tout cela est efficace mais très discret en comparaison du modèle antérieur...

Deux identités

Galerie: Essai Maserati Quattroporte S Q4La grande nouveauté s'observe surtout du côté des finitions avec deux univers assez différents : GranLusso et GranSport. Cette dernière peut s'acquérir avec un pack carbone intérieur à 4.033 €. Ce qui n'est pas le cas en finition GranLusso, aujourd'hui proposée avec un intérieur Ermenegildo Zegna aux couleurs chatoyantes et embelli de soie, du plus bel effet.

Vers la modernité mais...

Galerie: Essai Maserati Quattroporte S Q4Pas de bouleversement à l'intérieur si ce n'est l'apparition d'un nouvel écran tactile de 8,4 pouces et d'une molette de contrôle disposée sur la console centrale. Celle-ci ne respirant pas le modernisme, on a de loin préféré le maniement tactile directement sur l'écran. Le système multimédia mis à jour est maintenant compatible avec Apple Car Play et Android. Avant de prendre la route, signalons encore les progrès en termes d'assistances : cruise control adaptatif avec stop & go, alerte anti-dévoiement et anti-collision, détecteur d'angle mort, caméra de recul et panoramique, etc. Mais à nouveau, rien de bouleversant, contrairement au V8 Ferrari proposé dans la version GTS à ... 159.200 € ! Ok, nous, on s'est contenté de tester le modèle S, plus sage avec ses quatre roues motrices (Q4), ses 410 chevaux et son prix d'entrée à 113.300 €.

La classe avant tout

Galerie: Essai Maserati Quattroporte S Q4En mode Sport, la sonorité est à la hauteur du trident mais on se rend vite compte, à haute vitesse, que le travail effectué au niveau de l'insonorisation est de haut vol. Cela incite déjà davantage à la balade... Côté sensations, même si le couple maximal de 550 Nm est annoncé dès 1.750 tr/min, c'est plutôt vers 2.750 tr/min que la mécanique commence à envoyer. Mais pour tout vous dire, sur les routes étroites siciliennes, avec une chaleur qui dégrade l'adhérence sur certaines portions, on n'a pas osé trop pousser... Car même s'il est vrai que la transmission Q4 évite toute surprise, direction et train avant semblent bien moins tranchants que ceux de l'ancienne Panamera. Mais pour filer à 286 km/h en toute quiétude et avec classe, on dit oui !

Galerie: Essai Maserati Quattroporte S Q4

Maserati Quattroporte S 2017
Moteur V6 bi-turbo, 2.979 cc
410 ch à 5.500 tr/min
550 Nm de 1.750 à 5.000 tr/min
Pointe : 286 km/h
0-100 km/h : 4,9 secondes
Consommation : 9,7 l/100 km
CO2 : 226 g/km
Prix : 108.650 €

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.