Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Mercedes-Benz GLA 220 CDI

Essai: Mercedes-Benz GLA 220 CDI

A++

13.10.2014

Troisième déclinaison de la Classe A, le GLA est la réponse de Mercedes au X1 de BMW et au Q3 d’Audi. Et comme la compacte qui lui sert de base, le crossover avance deux atouts majeurs pour convaincre : une plastique alléchante et un comportement dynamique, y compris dans cette variante 220 CDI.

Galerie: Essai Mercedes-Benz GLA 220 CDILe GLA reprend à son compte les éléments de design de la Classe A, tout en y ajoutant une touche de muscle supplémentaire pour asseoir son statut de SUV. Les phares avant sont agrandis, les passages de roues et le traitement de carrosserie sont plus marqués, les feux arrière sont élargis et empiètent désormais sur le hayon, bref, le GLA assume pleinement son allure de A «Plus».

Intérieur d’A

Galerie: Essai Mercedes-Benz GLA 220 CDIA bord, la similitude est encore bien plus évidente puisque l’ensemble du meuble de bord est repris – quasiment – à l’identique. On retrouve donc les larges ouïes d’aération rondes, l’écran du système d’info-divertissement posé sur le haut de la console centrale à la manière d’une tablette ou encore, le volant à trois branches pour l’ambiance sportive. Dommage que la qualité de certains éléments soit sujette à critique car la qualité de fabrication se montre exemplaire.

Notre voiture d’essai était dotée de la boîte automatique à sept rapports 7G-DCT (seule transmission proposée avec cette motorisation) contrôlée depuis le sélecteur à gauche du volant ou via les palettes à l’arrière, et permettant de libérer complètement l’espace entre les occupants pour y placer un vaste espace de rangement très pratique.

Galerie: Essai Mercedes-Benz GLA 220 CDISi les occupants avant n’auront pas à se plaindre de l’espace, les passagers arrière pourront en revanche se sentir légèrement confinés sur de longs trajets. La faute à un espace aux jambes plutôt restreint pour le segment, et surtout, une garde au toit réduite dictée par l’allure dynamique du pavillon. Le coffre affiche quant à lui 421 litres de contenance, suffisants pour envisager les départs en vacances.

Sportif!

Dans cette version 220 CDI, le GLA est doté de la motorisation 2.1l diesel de 163 chevaux et 350Nm. Un moteur souple et répondant à toutes les sollicitations, qui pêche cependant par un niveau sonore élevé en accélération que l’insonorisation de l’auto ne suffit pas à contrer.

Galerie: Essai Mercedes-Benz GLA 220 CDIIl s’accorde parfaitement au châssis typé dynamique, voire même sportif, de notre version d’essai en transmission 4Matic. Ce GLA avale les courbes et virages comme aucun de ses concurrents, et se laisse mener avec beaucoup de véhémence dans les enchaînements sinueux sans sourcilier. Un réel plaisir, d’autant que la prise de roulis est parfaitement contrôlée. Un résultat obtenu au prix de suspensions très fermes qui pénalisent malheureusement le confort de marche, pas vraiment aidé par les jantes de 18 pouces à pneus taille basse de notre voiture.

Bon marché… à l’usage.

Le Mercedes GLA 220 CDI 7G-DCT est à vous à partir de 38.900 euros. Un tarif plutôt salé, mais néanmoins conforme à la concurrence et au blason posé sur la calandre, et compensé à l’usage par une consommation réduite, homologuée à 5,1/100km (125gr CO2/km). Notre ordinateur de bord affichait 6,3l/100km au moment de rendre les clés.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.