Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Essai: Nissan Primera 2.2 DCi

Essai: Nissan Primera 2.2 DCi

C'est déjà le futur

22.09.2006

En quête d'une nouvelle identité, Nissan, avec sa Primera 3e génération, mise résolument sur le futur. Séduisante mais surtout innovante, cette nouveauté qui va bousculer les données du segment des berlines familiales, entend, vis-à-vis du marché, se positionner comme la première banderille d'une reconquête' espérée.

Design

Essai Nissan Primera 2.2 DCiCourbes douces, lignes anguleuses, arrière imposant et inédit, telles sont les caractéristiques extérieures de cette japonaise qui sera produite en Angleterre. Un modèle qui se distingue de la concurrence par sa "silhouette monocorps". En effet, le capot moteur, l'habitacle et le coffre sont intégrés sous une même ligne centrée essentiellement sur la "cellule passager". Une silhouette qui ne laisse personne indifférent.

Confort

Cette harmonieuse combinaison de lignes tranchantes et d'arrondis tout en douceur, se retrouve dans un habitacle qui profite largement des dimensions à la hausse dont bénéficie cette Primera par rapport à sa devancière. Ainsi, à l'arrière, même les grands formats n'éprouveront la moindre gêne pour étendre les jambes ou redresser la tête. Il est vrai que l'intérieur impressionne par l'espace accordé à chacun. Dans ce vaste habitacle, l'implantation et surtout l'agencement du poste de conduite interpellent. C'est ainsi que sous le bloc d'instrumentation installé en plein milieu de la planche de bord, une commande centrale, très originale, a été spécialement étudiée afin d'offrir au conducteur mais également au passager avant, une facilité d'utilisation optimale. Toutefois, et sans doute suite à ces innovations technologiques avancées qu'embarque cette Primera, on regrettera le peu d'espaces de rangement que propose un habitacle par ailleurs très contemporain où les plastiques sont tout aussi agréables à l''il qu'au toucher. C'est vrai que la finition et la qualité d'assemblage sont encore plus qualitatives que dans la Primera deuxième du nom. Même si la suspension manque quelque peu de moelleux, cette nouveauté, et qu'importe qu'elle soit diesel ou essence, se montre confortable et très silencieuse.

Fonctionnalité

Pour une voiture de cette catégorie, la technologie embarquée impressionne. Si le fait d'installer les différents cadrans au milieu du tableau de bord ne surprend plus, par contre, cette instrumentation regroupée sur une console centrale proéminente multifonctions est pour le moins rarissime. Ainsi, sous un écran à cristaux liquides, on découvre les commandes de l'ordinateur de bord, de la climatisation, d'un GPS (en option et utilisant la technique DVD) ou de la radio. Autre grande première pour l'Europe que cette caméra placée à l'arrière du coffre et qui permet de visualiser, sur l'écran, tout ce qui se passe à l'arrière du véhicule. Intéressant également ce régulateur de vitesse intelligent qui s'adapte automatiquement à la vitesse du véhicule qui le précède. Ingénieux aussi ce système passe-partout qui intègre, sans la moindre difficulté, le GSM de l'utilisateur ou celui d'un de ses passagers à un boîtier de téléphonie mains libres. Une dotation remarquable !

Comportement

Exit le 2,0 litres diesel à injection indirecte pour un nouveau turbodiesel 2.2 DCi à rampe commune. Un moteur de 126 ch (93 kW à 400 tr/mn), gorgé de couple, prompt à monter dans les tours et qui a déjà fait ses preuves sur les versions Almera, Almera Tino et X-Trail. Aussi à l'aise sur les petites routes sinueuses de montagne que sur les grands axes autoroutiers, la Primera, très saine et très facile à conduire, est sécurisante au possible. C'est vrai que sa direction très précise et son châssis prévenant contribuent largement à cette sérénité de conduite qu'éprouve l'utilisateur. Seuls petits bémols : une commande de boîte un peu ferme et un moteur quelque peu rugueux lors des montées en régimes.

Conclusion

Bien qu'handicapée par une TMC plus importante que celle de certains de ses concurrentes directes, la Primera 2.2 Dci, berline ou break, mérite toute l'attention des gestionnaires de parcs de sociétés. Restera toutefois à en connaître les prix qui devraient être dévoilés lors du prochain Salon de Bruxelles.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.