Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Renault Laguna Coupé dCi 110

Essai: Renault Laguna Coupé dCi 110

Trop de raison tue la passion

11.12.2012

Opération de la dernière chance pour la Laguna Coupé, qui se voit greffer le petit 1.5 dCi de 110 chevaux pour espérer ratisser plus large. Un choix commercial, au détriment de toute notion d’émotion…

Galerie: Essai Renault Laguna Coupé dCi 110Très attendue à ses débuts en 2009, la Renault Laguna Coupé marquait le retour de la marque au losange dans le segment des coupés après l’échec commercial de l’Avantime, le fameux «coupéspace». L’auto reçoit donc une plastique à l’allure plus conventionnelle, tout en étant stylistiquement plus fine qu’une Laguna berline au point que certains n’hésitaient pas à lui trouver de faux airs d’Aston Martin. Depuis, le soufflet est retombé et les chiffres de vente n’ont jamais atteint leur rythme de croisière, ce qui a poussé Renault à tenter de lui trouver une nouvelle niche de clients pour sa deuxième partie de carrière. L’arrivée de cette nouvelle motorisation s’accompagne également de quelques minimes retouche sur l’ensemble de la gamme, dont le changement le plus visible est la rangée de LEDs en «L» dans les optiques avant.

Tout compris

Galerie: Essai Renault Laguna Coupé dCi 110Incarnant une certaine idée du haut de gamme français, l’habitacle de l’auto n’a, lui, pas évolué et se calque donc toujours sur celui de la berline. Cela n’a rien de dérangeant tant la qualité d’assemblage fait preuve de sérieux, mais l’on aurait apprécié un écran d’infodivertissement plus large de manière à rendre la carte du système de navigation plus lisible. De même, les sièges sont confortables et offrent un maintien appréciable en courbes, mais les conducteurs de plus d’1,80m regretteront l’assise trop haute pour offrir une position de conduite parfaite.

Avec cette nouvelle motorisation, la Laguna n’est proposée qu’en finition Black Edition à un tarif qui n’a rien de soldé: 30.400€. Heureusement, l’équipement de série est très complet: navigation, climatisation bi-zone, phares au Xénon, capteurs de pluie, phares automatiques et aide au stationnement.

Douceur rassurante

Galerie: Essai Renault Laguna Coupé dCi 110Sans conférer aucune ambition sportive à l’auto, le 1.5 dCi donne tout ce qu’il peut pour au moins lui accorder un certain dynamisme. Ses 110 chevaux s’en sortent avec les honneurs, mais ne peuvent faire de miracle face aux 1.400 kilos du coupé, ce qui se ressent au niveau des performances: 11,9 secondes sont nécessaires pour passer de 0 à 100km/h, et la vitesse de pointe n’accroche pas les 200km/h (193km/h). A cela s’ajoute un niveau sonore plutôt élevé en charge.

Galerie: Essai Renault Laguna Coupé dCi 110L’intérêt de ce mariage est donc à aller chercher du côté des consommations et rejets de CO2, homologués à 4,2l/100km et 109gr/km respectivement grâce notamment à une boîte 6 aux derniers rapports allongés. Le châssis, même dépourvu de ses quatre roues directrices, se montre quant à lui toujours aussi prévenant et précis, avec à la clé un sentiment de contrôle et de sécurité rassurant. Au détriment de l’amusement diront certains, mais pour eux, il existe d’autre produits qui feront beaucoup mieux leur bonheur.

Retrouvez toutes les nouveautés de la marque Renault

Trouvez une Renault Laguna Coupe d' occasion parmi des milliers de véhicules de seconde main

Découvrez un aperçu du modèle Renault Laguna Coupe ainsi qu'une sélection d' occasion

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.