Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Essai: Saab 9-5 V6 TiD

Essai: Saab 9-5 V6 TiD

Top Diesel !

22.09.2006

Aujourd’hui, un constructeur qui veut jouer un rôle d’importance sur les marchés internationaux (et plus encore les marchés fleet), se doit de posséder dans sa gamme une motorisation Diesel performante. On se réjouira donc de l’arrivée sous le capot du haut de gamme de Saab, la 9-5, de l’arrivée d’un 3,0 litres à injection directe common flambant neuf, qui devrait lui permettre de concurrencer les ténors du segment que sont les Mercedes Classe E, BMW série 5, Audi A6 et Peugeot 607.

Design

Essai Saab 9-5 V6 TiDL’arrivée d’une nouvelle motorisation Diesel est resté pratiquement sans influence sur le design de la 9-5, qui par ailleurs n’a pas pris une ride. Les observateurs les plus avertis remarqueront une calandre, des phares et des pare-chocs revus.

Confort

Par le biais de quatre niveaux d’équipements (Linear, Arc, Vector en Aero) déterminant également le look extérieur de la voiture (jantes, pneus, rétroviseurs, …) Saab devrait pouvoir attirer tous les genres de conducteurs, du plus classique au plus sportif. Lors de cette première prise en main, nous avons eu droit à une version Vector, se caractérisant par un intérieur cuir, rehaussé d’inserts en aluminium. Très appréciables également, le système de climatisation séparé pour le conducteur, le passager et les occupants de la banquette arrière, les pare-soleils sophistiqués ou encore l’ingénieux porte-canette.

Fonctionnalité

La sécurité a toujours été une des préoccupations majeures de Saab et cette 9-5 n’échappe pas à la règle. Pour transporter conducteur et passagers en toute confiance, rien n’a été laissé au hasard : 6 airbags dont deux frontaux adaptatifs tenant compte de la position du siège, ceintures de sécurité à trois points, ABS, meilleure protection des genoux des passagers, fixations isofix pour les sièges enfants, etc. Sécurité toujours, la 9-5 peut être équipée en option d’ampoules de phares bi-xénon, pour une visibilité optimale. Au rang des regrets, nous épinglerons une insonorisation trop légère, surtout lorsque le moteur est davantage sollicité.

Comportement

Grâce à son V6 de 3,0 litres développant 176 ch et 350 Nm dès 1.800 tr/min, la 9-5 TiD fait preuve de souplesse et de vivacité, aussi bien sur les petites routes que sur les tronçons autoroutiers. Impressionnant ! Les chiffres le sont tout autant : 215 km/h en vitesse de pointe et 8,2 secondes seulement pour passer de 0 à 100 km/h. Au niveau du châssis, on notera un train avant revu, doté d’amortisseurs dont le tarage a été augmenté de 10 %, pour un meilleur toucher de route, sans que l’amortissement des irrégularités ne s’en ressente. Le train arrière a également été revu en vue de plus de rigidité et de sportivité, trop peut-être.

Conclusion

Une version Diesel de la 9-5 a sans aucun doute sa place sur le marché, on s’interrogera néanmoins sur ses chances d’intégration en raison de la forte cylindrée du moteur V6, fiscalement pénalisé. Début 2002, Saab présentera une version plus modeste de la 9-5 TiD, avec le 2,2 litres d’origine GM, proposant un couple de 280 Nm à 1.500 tr/min. Ce moteur devrait représenter le gros des vente en 9-5 diesel.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.