Imprimer Recommander  
 
Imprimer Recommander  
Galerie: Essai Subaru BRZ 2017

Essai: Subaru BRZ 2017

Elle met les sens en éveil !

15.06.2017

Dans ce monde où le turbo est roi, que ce soit dans l'industrie ou dans le sport automobile, il est parfois jouissif de reprendre en main un « joujou extra » bon marché, au moteur atmosphérique pointu et à l'ingénierie rigoureuse. Dans cette sphère de plus en plus étroite, nous appelons la Subaru BRZ...

Galerie: Essai Subaru BRZ 2017 En toute franchise avec vous, après avoir fait quelques kilomètres seulement avec cette voiture, nous étions déjà très impatients d'écrire cet essai. Pour les cours de rattrapage, nous serons donc très brefs : la Subaru BRZ est la copie conforme de la Toyota GT86. Le développement de ces modèles a été réalisé par les deux firmes japonaises, mêlant science du châssis et expertise du moteur Boxer, situé très bas sous le capot moteur. La présentation du facelift de ces modèles – qui ont déjà plus de 4 ans – s'est même déroulée à une semaine d'intervalle seulement, dans le Grand Nord ! C'est pour vous dire... Nous avons donc eu l'immense joie de tester la BRZ sur deux terrains de jeu différents : la neige, puis les routes sèches.

La recette

Galerie: Essai Subaru BRZ 2017 BRZ. Ces trois lettres veulent tout dire : Boxer... Rear-wheel drive... Zenith ! Bref, les ingrédients parfaits pour offrir des sensations avec, il est vrai, une petite touche d'arrogance pour le Zenith mais on ne va pas donner tort à Subaru ! Car franchement, leur 4 cylindres à plat, le fameux Boxer, est un moteur très attachant. On pourrait croire que sous les 3.000 tr/min, rien ne se passe, mais sur cette plage, le 2.0 litres offre le couple suffisant pour se mouvoir. Puis, jusqu'à 4.000 tr/min, on sent qu'il y a du potentiel. Encore un peu plus haut, le son typique du Boxer (une sonorité grisante, difficile à décrire, honte à nous !) se fait entendre. Enfin, entre 5.000 et 7400 tr/min, c'est bel et bien la poussée vers le Zenith ! D'ailleurs, on jurerait que ce moteur peut aller encore plus haut mais le rupteur nous rappelle à l'ordre : il faut alors passer la vitesse supérieure... C'est ça, l'expérience BRZ ! Mais pas seulement...

Elle vit avec vous

Galerie: Essai Subaru BRZ 2017 Vraiment, on ne dit pas ça souvent mais... à bord, on sent que la voiture vit ! L'embrayage dit bonjour lorsque votre pied gauche le pousse, les changements de vitesse soulignent qu'il y a bien de la mécanique là-dessous, le différentiel travaille sans trop de timidité et le tout, posé au plus près du sol pour encore accentuer nos sensations ! Et croyez-nous, sur la neige, avec une pure propulsion comme la BRZ, mieux vaut avoir le popotin au plus bas ! Mais pourtant, bien équilibrée, la BRZ est plutôt facile de prise en main.

Un petit défaut ?

Et quoi, ce facelift ? Oui, des réglages de suspensions perfectionnés, un volant moins vétuste avec quelques touches placées aux bons endroits, un nouveau tableau de bord avec quelques données digitales, un système multimédia mis à jour et dans l'ensemble, un intérieur plus au goût du jour. Il y a également un chouette spoiler arrière, des feux redessinés et quelques petits détails de carrosserie retravaillés. Mais globalement, la recette reste la même et elle est toujours aussi bonne !

Galerie: Essai Subaru BRZ 2017 Un petit défaut quand même ? Allé, oui ! Par rapport à une Mazda MX-5, qui s'avance comme l'une des concurrentes en termes de rapport prix/plaisir au top, la BRZ est beaucoup plus typée circuit. Son châssis n'accuse aucun roulis, contrairement à une MX-5 qui a tendance à rouler davantage et donc offrir des sensations à très basse vitesse. Avec la BRZ, il faut déjà rouler vite. Mais attention, ne nous faites pas dire ce que nous n'avons pas dit car déjà à l'arrêt, c'est une voiture plaisir. Il suffit de l'admirer...  

Le tarif, un peu en hausse, s'élève à 33.795 € avec la boîte manuelle à 6 rapports et 35.295 € avec la boîte automatique. Une différence avec la Toyota ? Le prix d'attaque, les options, et le moteur, lui, est bien d'architecture Subaru.

Galerie: Essai Subaru BRZ 2017

Subaru BRZ
Moteur: 4 cylindres atmosphérique essence, 1.984 cc
200 ch. à 7.000 tr/min
205 Nm entre 6.400 et 6.600 tr/min.
0 à 100 km/h : 7,6 sec
Pointe : 226 km/h
Consommation : 7,8 l/100 km
Consommation réelle : 8,6 l/100 km
CO2: 180 g/km
Prix : 33.795 €

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.