Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Suzuki Baleno

Essai: Suzuki Baleno

Le retour!

01.12.2015

14 ans après sa mystérieuse disparition, la Suzuki Baleno revient de l'au-delà. Cette fois, il n'y a pas de version 4 portes ou break mais bien de tout nouveaux moteurs… et plus d'espace que dans la petite Swift.

Galerie: Essai Suzuki BalenoPetite correction: la Baleno est presque de retour de l'au-delà, puisque sa commercialisation n'est prévue que pour le printemps 2016. Mais les Japonais semblant être très impatients de savoir ce que la presse européenne en pense, une première salve de voitures nous a été proposée à l'essai dans les montagnes entourant Barcelone. Le public belge devra attendre le Salon de Bruxelles pour la découvrir en vrai, puisque cette nouvelle 5 portes y sera exposée. Et nous pouvons déjà vous dire que la Baleno est idéalement positionnée pour boucher le trou existant entre la compacte Swift et le plus généreux crossover S-Cross.

Nouvelle plateforme

Galerie: Essai Suzuki BalenoA la question "Pourquoi la Baleno n'est-elle pas un peu plus grande", les Japonais répondent en renvoyant vers les racines indiennes de la voiture. Tout comme l'ancienne Maruti Baleno, son héritière est construite à Haryana, où la surpopulation impose une règle en matière de longueur maximale des voitures: 4 mètres. La nouvelle Baleno se cale donc à 3.995 mm précisément, soit 14,5 cm de plus qu'une Swift. Cette différence permet de gagner 7 cm entre les passagers avant et arrière, et d'accroitre le coffre de 144 litres, pour en atteindre 355. Bref, la Baleno devrait suffire aux jeunes familles puisqu'elle est vraiment plus spacieuse que la Swift, qui était jusque-là la Suzuki préférée des acheteurs aux moyens limités.

Galerie: Essai Suzuki BalenoQue l'étiquette indienne ne vous rebute pas: la Baleno a peut-être un look moins "occidental" que le reste de la gamme Suzuki, on trouve tout de même sous la carrosserie une toute nouvelle plateforme qui accueillera les prochaines Swift et S-Cross. Le châssis est donc 10% plus rigide tout en étant sensiblement plus léger, puisque toutes les versions de la Baleno pèsent moins d'une tonne. Sous le capot, on pourra trouver de l'essence uniquement: soit un 1.2 Dualjet de 89 ch, soit une version hybride "soft" de la même puissance mais avec plus de couple, soit un petit mais énergique 1.0 Boosterjet turbo de 110 ch, capable de plafonner à 200 km/h. Nous n'avons pas encore pu essayer la version de base ni la boîte auto, mais nous pouvons déjà vous dire que tant l'hybride (qui récupère l'énergie de freinage et fournit jusqu'à 50 Nm supplémentaires) que le Boosterjet sont des moteurs extrêmement satisfaisants.

Smart Hybrid

Galerie: Essai Suzuki BalenoGrâce au poids très mesuré de la voiture, ces deux moteurs livrent en effet des prestations parfaitement réalistes. Le petit bloc turbo de 110 ch peut même être qualifié de rageur. Le 1.2 SHVS (Smart Hybrid Vehicule by Suzuki) quant à lui met à la disposition du conducteur tout ce qu'il faut pour les déplacements normaux. Et cerise sur le gâteau, le comportement routier est à la hauteur. Le train avant obéit parfaitement aux ordres et ce n'est qu'assez tard – et sans la moindre exagération – qu'intervient le sous-virage. L'amortissement est lui aussi très soigné. Si Suzuki France parvient à garder le prix de cette voiture sous contrôle (autour des 14.000€ par exemple), alors personne ne trouvera à redire aux plastiques durs de l'habitacle, ou au fait que la finition soit globalement assez "bon marché". Mais si les tarifs ne descendent pas sous les 16.000€, cette sympathique Suzuki aura du mal à détourner les Européens de leurs choix classiques. Avec des mécaniques et un châssis pareils, ce serait dommage…

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.