Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Tesla Model 3

Essai: Tesla Model 3

Attention best-seller en approche !

16.08.2018

Avec sa berline Model 3, Tesla proposera aux clients européens un modèle financièrement plus abordable dès 2019. Lors d’un séjour au Canada, la variante  « 75 kWh » a fait l’objet d’une première prise en main. Elle ne nous a pas laissés de marbre.

Galerie: Essai Tesla Model 3Essayer la Tesla Model 3 quelques mois avant son arrivée sur le Vieux-Continent est une occasion qui ne se refuse pas. La berline a - il est vrai - de quoi assurer au constructeur un certain succès. Les raisons sont multiples : ligne séduisante, autonomie intéressante et prix de base en tête. En outre, cette berline « zéro émission » devrait aussi séduire les « geeks » grâce à ses nombreux gadgets high-tech. Parmi ceux-ci, votre Smartphone devient d’ailleurs l’outil indispensable pour réveiller la berline californienne.

Inspirée de la « S »

Galerie: Essai Tesla Model 3Evidemment, avant de démarrer cette berline, on en fait le tour du propriétaire ; la Model 3 se distinguant fortement de la Model S. Si cette Tesla en reprend le profil général, elle se révèle plus courte (4.673 mm contre 4.978 mm pour la « S »), a droit à une malle rabotée et s’offre un regard propre. Cela dit, les choix esthétiques confèrent à la berline une certaine sportivité qui n’a rien à envier à son aînée. Enfin, d’un point de vue pratique, on apprécie de pouvoir disposer d’un coffre d’environ 500 litres et d’un second coffre - à l’avant - pour de petits bagages.

Cocon cosy

Galerie: Essai Tesla Model 3A bord, si l’habitacle se présente avec une finition ne craignant pas la critique et accueille confortablement 4 occupants, l’ambiance, quant à elle, est toujours aussi minimaliste. A l’avant à l’exception d’un écran tactile de 15,4 pouces, des commandes des vitres et du volant entouré par un levier de boîte et un autre pour activer les clignotants, il n’y a aucune commande directe à portée de main. La raison ? Tous les réglages (essuie-glaces, rétroviseurs, ouverture des portes, activation des phares,...) se font à partir de l’écran qui est situé à bonne hauteur sur la console centrale.

Galerie: Essai Tesla Model 3Cet écran est aussi le centre de contrôle de toutes les fonctions liées à la conduite en elle-même. Dans l’onglet « Driving », on peut ainsi choisir entre trois modes pour la direction, deux pour la réponse à l’accélérateur et deux autres pour la récupération d’énergie. On regrette évidemment l’absence d’un tableau de bord « classique » ; le conducteur quittant souvent la route des yeux.

Dynamique !

Alimentée par une batterie de 75 kWh, le moteur électrique de notre Model 3 développe une puissance de 306 chevaux (563 Nm), puissance envoyée aux seules roues arrière. Considérée comme la version « autonomie étendue », cette Model 3 peut donc en théorie parcourir entre 450 et 500 km sur une seule charge.

Galerie: Essai Tesla Model 3Lors de notre prise en main, nous n’avons pas eu l’occasion de vérifier cette donne. Par contre, nous ne pouvons pas remettre en question son dynamisme. Grâce aux batteries logées dans le plancher, on dispose en effet d’un centre de gravité bas et d’une bonne répartition des masses. Bref, dès que les virages commencent à s’enchaîner, on réalise que la berline est plaquée au sol certes, mais surtout que la direction offre un retour d’informations correct. Les accélérations, pour leur part, sont vives et la récupération d’énergie ne se veut pas « brutale » lorsque l’on lève le pied de l’accélérateur.

Galerie: Essai Tesla Model 3Pour couronner le tout, le conducteur et ses passagers ne souffrent pas trop des imperfections de la route ; les suspensions de la Model 3 offrant un bon compromis entre souplesse et fermeté. Cette Tesla apparaît donc comme une invitation à un voyage paisible, le silence de fonctionnement étant évidemment la cerise sur le gâteau. Vivement son arrivée sur notre marché !

Galerie: Essai Tesla Model 3

Tesla Model 3
Moteur : Electrique à induction sans balais
306 ch
563 Nm
0-100 km/h : 5,1 secondes
Pointe : 225 km/h
Autonomie : 400 à 500 km réels
CO2 : 0 g/km
Prix : +/- 43.000 €

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.