Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Test Mazda 2 Skyactiv-G 90ch

Essai: Test Mazda 2 Skyactiv-G 90ch

Au mieux de sa forme !

05.05.2015

La Mazda 2 troisième du nom fourbit ses armes pour sonner la charge sur le marché européen. Plus plaisante que jamais à regarder, la petite japonaise cache bien d’autres atouts sous sa jolie robe.

Galerie: Essai Test Mazda 2 Skyactiv-G 90chLa nouvelle Mazda 2, c’est avant tout une «gueule» à faire pâlir d’envie bien des concurrentes. Le Kodo design lui sied à merveille, avec son regard perçant, ses traits vifs, ses flancs marqués. Pour un peu, elle ne renierait pas quelques origines latines. Ce design l’affine aussi visuellement grâce au capot très long. Car mine de rien, ce sont 14 centimètres qui sont venus s’ajouter en longueur par rapport à la mouture précédente, faisant passer à la citadine la barre fatidique des 4 mètres (4,06 m).

Le plein de techno

Galerie: Essai Test Mazda 2 Skyactiv-G 90chL’habitacle s’inscrit dans la même veine. Les courbes se mêlent au chrome sur le bandeau du meuble de bord aux aérateurs ronds un brin rétro. Les indications sont claires, les commandes – bien qu’un peu nombreuses – sont ergonomiques, et la qualité est palpable. Au somment de la console centrale trône un écran de 7 pouces qui relaye les infos du nouveau dispositif multimédia. Le GPS est optionnel, et le système propose une connexion Internet qui donne accès à une foule d’applications. Tout cela commandé par une molette située entre les occupants ou via l’écran… tactile à l’arrêt seulement, sécurité oblige ! Et ce n’est pas le seul contenu technologique de la 2 puisque l’avertisseur de franchissement de ligne, le démarrage mains-libres ainsi que les capteurs de pluie et de luminosité sont également fournis de série sur notre finition de milieu de gamme Elégance , facturée 16.350€.

Bonne élève

Galerie: Essai Test Mazda 2 Skyactiv-G 90chConçue pour emmener quatre adultes, la Mazda 2 ne facilite pas vraiment l’accès à ses places arrière, la faute à des portières étroites à l’ouverture limitée. Une fois installés en revanche, les occupants de la banquette ne manqueront pas de place, ni pour les jambes, ni au niveau de la tête. Le conducteur et le passager sont évidemment les mieux lotis, avec des sièges bien enveloppants et chauffants mais à l’assise un peu haute. Quant au coffre, sa contenance de 280 litres le classe parmi les bons élèves du segment. Dommage que le rabattage des dossiers (60 – 40) ne libère pas un plancher plat.

Toujours joueuse

Galerie: Essai Test Mazda 2 Skyactiv-G 90chFidèle aux préceptes d’allègement instaurés par sa devancière, la Mazda 2 reste sous la tonne, avec 970 kilos en ordre de marche. Un atout de bonne augure pour le dynamisme sur la route, surtout couplé au moteur Skyactiv-G de 90 chevaux. Cubant 1.496cc, ce moteur se passe de suralimentation, ce qui explique sa cylindrée relativement élevée pour ce niveau de puissance. Si on peut lui reprocher un manque d’entrain sous les 2.000tr/min, le moulin s’exprime pleinement au-delà des 2.500tr/min. C’est alors qu’il fait le mieux honneur au châssis et aux entrailles de l’auto qui n’a rien perdu de son tempérament ! Menée tambour battant, la petite japonaise peut compter sur son train avant incisif, sa direction précise et sa commande de boîte (5 rapports) directe pour séduire les amateurs de conduite dynamique. A un rythme plus serein, elle séduira par son silence de marche et son économie en carburant : 5,7l/100km mesurés lors de notre essai (4,5l/100km annoncés).

Galerie: Essai Test Mazda 2 Skyactiv-G 90ch

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.