Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai Toyota RAV4 Hybrid

Essai: Toyota RAV4 Hybrid

Nobles intentions

28.01.2016

Toyota veut convertir tout le monde à l'hybride. En témoigne la version mise à jour du Rav4, best-seller parmi les SUV, à présent disponible avec une telle propulsion. Et même en deux versions.

Galerie: Essai Toyota RAV4 HybridComme souvent chez les constructeurs qui ont une marque Premium dans la famille, Toyota a préféré attendre les débuts du Lexus NX 300h avant de lancer son propre SUV hybride. On ne s'étonnera donc pas que le Rav4 Hybrid reprenne la mécanique du crossover Lexus, dans un "packaging" évidemment plus compact et surtout moins cher. Toyota a aussi choisi de proposer une version équipée d'un second moteur électrique, et de créer ainsi un système 4x4 bien pensé.

Traction ou 4x4

Sous le capot des deux versions, on trouve un 4 cylindres 2.5 essence, associé à un moteur électrique. Le moteur thermique délivre 197 ch et (seulement) 206 Nm, le couple du moteur électrique n'étant pas repris sur la fiche technique. En pratique, celui-ci apporte 50 kW supplémentaires, mais le fait en toute discrétion. Sa mission est avant tout de réduire la consommation de ce lourd SUV, mais il faut bien dire qu'en 2016, une moyenne relevée durant l'essai de 7,5 l/100 km n'est guère un argument de vente très convaincant.

Galerie: Essai Toyota RAV4 HybridLa version AWD, qui dispose d'un second moteur électrique sur le pont arrière, ne fait pas mieux à la pompe mais se montre plus alerte. Ce second moteur lâche encore 50 kW de plus, grâce à quoi il faut moins faire mouliner le moteur essence pour vraiment se sentir avancer. Car mouliner, c'est exactement ce que fait la version 2 roues motrices, et on le doit à la boîte auto à variation continue qui envoie toujours le moteur à un régime plutôt élevé, dès qu'on lui demande de générer un peu de puissance. Et c'est vraiment moins confortable à l'oreille que du couple à bas régime. Si on roule paisiblement par contre, plus de souci. Mieux, même: l'expérience de conduite devient alors merveilleusement Zen, même si l'autonomie 100% électrique (limitée à 50 km/h) n'est que de trois petits kilomètres dans le meilleur des cas. Et la recharge sur une prise domestique n'est pas à l'ordre du jour.

Galerie: Essai Toyota RAV4 HybridPar ailleurs, le Rav4 mis à jour fait tout ce qu'il faut pour envelopper ses passagers d'un cocon douillet. L'habitabilité est sans reproches, surtout à l'arrière ou l'espace aux jambes et à la tête est royal. Quant au coffre de 500 litres, il est dans la bonne moyenne. Le filet de maintien modulable, qui évite aux bagages de se promener dans la malle, est un accessoire recommandé, sachant que la tenue de route à la limite n'est pas des plus rigoureuses. Avec un style de conduite actif, le train avant est vite confronté à un souci de trajectoire et à ses suspensions trop molles. Heureusement, la version AWD à 35.700€ fait mieux à ce niveau que la version traction, 2.300€ moins chère.

Pas de Plug-In

Galerie: Essai Toyota RAV4 HybridLe Rav4 normal, qui a déjà reçu ce facelift à la mi-2015, fait tout ce qu'on peut attendre d'un SUV. L'habitabilité, comme nous le disions, est digne d'un segment supérieur, tandis que le catalogue mécanique est actuellement assez unique en son genre. Les matériaux utilisés à bord ne sont pas aussi Premium que ceux du Lexus NX mais côté design, le Toy se défend pas mal. A l'occasion de la mise à jour, le Rav4 a par ailleurs reçu un nouveau 2.0 diesel d'origine BMW qui, avec 143 ch, est à la fois plus puissant et plus économique que l'ancien bloc Toyota. Et justement, c'est là que le bât hybride blesse. Car même si les gaz d'échappement sont évidemment plus "propres", que dire des consommations constatées de 7 à 14 litres? La conclusion est donc que le Rav4 Hybrid n'est clairement pas destiné aux gros rouleurs. Sa cible serait plutôt les familles qui font de courts trajets à un tempo raisonnable. Et ajoutons encore qu'à 33.400€ pour une finition Dynamic (base: 28.000€), le diesel est 3.000€ moins cher que l'hybride. Les intentions sont donc très nobles, mais la réalisation n'est pas parfaite…

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.