Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Essai VW Amarok 2.0 TDI 163 4Motion

Essai: VW Amarok 2.0 TDI 163 4Motion

Avec Rox et Bambi à l'arrière

14.08.2012

Le VW Amarok a un côté Country Life très prononcé. Pour qui vit à la campagne – ou aime s'y imaginer – c'est le bon-à-tout-faire idéal. Son nom signifie "loup" et pour une fois, il peut se mesurer au chasseur.

Galerie: Essai VW Amarok 2.0 TDI 163 4MotionNotre journée avec l'Amarok commence vraiment très tôt: nous avons rendez-vous à 5:30 du matin pour aller chasser dans les contrées du nord du Limbourg. Il fait parfaitement noir et nous frayons à travers sentiers et petits chemins. L'Amarok remarque à peine les souches mortes qui jonchent son chemin. A pas d'homme, nous poursuivons notre parcours vers la zone de chasse, hélas le 2.0 diesel est bien trop bruyant pour ne pas effrayer les animaux sur leurs gardes.

Lourde "remork"?

Galerie: Essai VW Amarok 2.0 TDI 163 4Motion"Un 2.0 litres?" Le connaisseur assis à mes côté fronce les sourcils. "C'est un peu faiblard pour tirer une grosse remorque, non?" Oui et non. Ce diesel, le même que celui du VW Transporter, affiche évidemment moins d'inertie que les gros 2.5 ou 3.0 de ses concurrents japonais, mais il peut pourtant sans problème s'acquitter d'une remorque freinée de 2.800 kg. L'avantage de sa moindre cylindrée devrait donc être une consommation plus basse. Cette promesse n'est malheureusement pas tout à fait tenue. VW annonce une consommation normalisée de 7,8 l/100 km pour 206 g CO2/km. Ajoutez un bon litre, et vous serez proche de la vérité. Nous aurions aussi préféré disposer d'une boîte automatique, mais elle n'était pas encore disponible au moment de notre essai. La boîte manuelle 6 s'avère quelque peu rugueuse, mais est au fond en parfaite adéquation avec le caractère de l'Amarok.

Heavy Duty... ou pas

Galerie: Essai VW Amarok 2.0 TDI 163 4MotionCôté transmission, VW propose trois solution et ça, c'est unique dans le segment: deux roues motrices, 4Motion permanent ou 4Motion à enclenchement manuel. Pour le franchissement, l'engin reçoit en série l'ESP avec Hill Holder et aide à la descente, l'ABS Offroad enclenchable et le différentiel à glissement limité à l'arrière. Pour le châssis, on peut choisir entre deux versions, à savoir la version normale ou la configuration Heavy Duty à amortisseurs arrière à lames renforcées. Avec ces dernières, le confort sur route est largement plus sommaire et même dans le terrain, les trous et les bosses sont répercutées à bord avec plus de brutalité. Mais dès que la benne est pleine, l'Amarok Heavy Duty semble tout de suite plus à l'aise.

Du coffre

Galerie: Essai VW Amarok 2.0 TDI 163 4Motion"Le Loup de Wolfsburg" (qui est en fait produit en Argentine) ne manque pas de "coffre". Sa surface de chargement est de pas moins de 2,52 m², ce qui est le record du genre. Vous pouvez donc y placer sans souci deux Europalettes et c'est tout de même bien pratique. Un autre point fort est la finition intérieure et les matériaux choisis. Peut-être pas le meilleur de VW puisqu'il s'agit tout de même d'un utilitaire, mais il y a de quoi faire rougir d'autres Pick-up, comme le Nissan Navara par exemple.

Finalement, notre partie de chasse s'est terminée sans effusion de sang. Bambi et Rox ont été plus malins que nous. Pas de quoi chagriner l'Amarok, puisque le périodique allemand "Jäger Magazine" (destiné aux chasseurs, vous l'aurez compris) l'a élu meilleur véhicule de chasse. Bredouille? Remplissez donc la benne de bois!

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.