Auto Glossaire - AutoScout24: Système de protection contre les chocs latéraux (SIPS)

Système de protection contre les chocs latéraux (SIPS)

Jusqu'en 1991, les passagers n'étaient pas protégés face à la puissance destructrice d'une collision latérale. Les blessures graves, voire mortelles étaient fréquentes. Cette même année, Volvo, lançait le premier système de protection contre les chocs latéraux, en anglais SIPS (Side Impact Protection System), sur sa Volvo 850. Ce fut une avancée radicale qui permit la diminution drastique du nombre de personnes blessées lors d'accidents avec choc latéral.

Étant donné que les sections latérales du véhicule ne sont pas considérées comme des «zones de déformation», il fallait trouver un dispositif permettant d'éviter les blessures graves ou mortelles occasionnées par une collision latérale, ou du moins de réduire leur nombre. Selon les études réalisées sur cette question, le nombre d'accidents mortels liés à une collision latérale a diminué de plus de 60%. C'est pourquoi les experts recommandent en priorité de développer des systèmes électroniques permettant de mieux protéger le véhicule. Ils recommandent aussi d'améliorer la protection latérale, en plus d'airbags latéraux installés à hauteur de tête et thorax.

Pour renforcer les éléments structurels du système de protection contre les chocs mécaniques latéraux, on renforce les portes en utilisant des éléments de carrosserie plus résistants. Ainsi, un montant B renforcé, ou des traverses d'aluminium, sont intégrés aux portes afin d'éviter l'entrée d'objets ou de parties saillantes dans l'habitacle. En outre, des serrures plus résistantes, des structures renforcées dans les sièges et dossiers, ainsi que l'utilisation sélective de matériaux plastiques absorbant les chocs, améliorent la protection lors d'un impact latéral.

Le premier véhicule de série équipé d'un SIPS (Side Impact Protection System) a donc été développé par Volvo, pour son modèle 850 en 1991. Sur ce modèle de voiture, le constructeur avait installé des équipements toujours utilisés aujourd'hui, tels que des éléments profilés en aluminium et acier à haute résistance, dans les portes. Des rails rigides avaient aussi été installés sous les sièges avant, permettant de faire glisser les sièges vers la porte opposée en cas de choc latéral. Tous les autres constructeurs automobiles ont mis en place un système de protection latérale depuis 1995 sur leurs modèles de série.

Des travaux de recherche récents, menés entre autres par l'institut Fraunhofer, ont permis de développer un système de sécurité latérale actif, en anglais APROSYS (Advanced Systems Protection), qui consiste, à partir de capteurs de données, à anticiper le crash et déclencher instantanément le déploiement des structures de renfort (technologie d'alliage à mémoire de forme), et après l’impact, ou même en cas de fausse alarme, à annuler ce déploiement.

 

Termes

A
B
C
D
E
F
G
H-J
K
L
M
O-Q
R
S
T
U-V
W-X
Y-Z
 
Trouvez votre voiture !
Marque
Modèle