sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 05.09.2011

ww2.autoscout24.fr?article=242431

Présentation: Mercedes SLK 55 AMG

Délicieusement Old School

Après la SLK 250 CDI, Mercedes avait gardé une petite surprise pour les amoureux de l'essence: la nouvelle SLK 55 AMG. A découvrir à Francfort.

Nous avons toujours pensé que celui qui veut vraiment profiter d'une AMG doit se tourner vers une SLK. Car les sorties d'échappement sont au plus près des oreilles du conducteur et il jouit donc pleinement des grondements du V8.

Le V8 5.5 AMG a été complètement redéveloppé. Il s'agit du bloc V8 que l'on trouve en configuration double turbo sous les capots des E, CL, et S 63 AMG. Sauf que dans la SLK, il se passe de toute suralimentation. Ce qui ne l'empêche pas de lâcher 422 ch.

4 cylindres

La grande nouveauté de ce moteur, c'est l'active downsizing. En conduite calme, entre 800 et 3.500 tours, la moitié des cylindres sont désactivés. C'est donc de facto avec un 4 cylindres que l'on roule. Ce même principe a déjà été observé sur le V8 Hemi de Chrysler. Rien de neuf donc, puisque les Américains avaient déjà utilisé cette idée avant cela, et même Mercedes l'avait mis en application dans les années 70. Jusqu'en 2005, on pouvait aussi recevoir ce système en option sur le V8 5.0 des CL et S. Sur la SLK 55 AMG, on peut enclencher manuellement la désactivation des cylindres, d'une simple pression sur un bouton. Ensuite, le système fonctionne automatiquement.

8,4 l/100 km

Même avec seulement la moitié du muscle, il reste pour jouer 230 Nm sur les 540. Et le résultat à la pompe est spectaculaire: une moyenne annoncée de 8,4 l/100 km. Certes, quand on lâche l'intégralité de la cavalerie, ça grimpe quelque peu. Mais on atomise alors le 0-100 en 4,6 secondes et on culmine à 250 km/h (limite électronique).

La SLK 55 AMG sera lancée en janvier 2012, les prix belges ne sont pas encore connus. En Allemagne, elle sera facturée 72.950€, soit 1.800€ de plus que la précédente SLK 55 AMG. (mg/SP-X)