sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 13.06.2014

ww2.autoscout24.fr?article=423913

Message: Consommation normalisées trompeuses

Ford USA va dédommager ses clients

Voici une nouvelle qui pourrait créer un énorme précédent: aux USA, Ford a décidé de dédommager des clients pour cause de consommation officielle très optimiste.

L'aspect très théorique des consommations officielles annoncées par les constructeurs est un débat qui revient régulièrement, et on évoque plusieurs fois par an l'intention de l'Union Européenne de revoir les modes de calcul. Si cette nouvelle venant des USA fait des émules de notre côté de l'Atlantique, le sujet risque d'être enfin pris au sérieux.

9 modèles concernés

Signalons avant tout que c'est Ford soi-même qui a signalé l'erreur à l'Agence Américaine de Protection de l'Environnement, et décidé de dédommager les clients. Il s'avère en fait que les consommations officielles de 9 modèles du groupe Ford (C-Max hybride et plug-in, Fusion hybride et plug-in, Lincoln MKZ hybride et quatre versions de la Fiesta) ont été largement sous-évaluées (entre 1 et 2 l/100 km selon nos recherches) suite à une erreur de calcul.

Pour rappel, les consos normalisées sont mesurées non sur route mais sur banc d'essai. On effectue divers cycles d'utilisation dont la pertinence est déjà très discutable (en Europe du moins), puis on pondère les chiffres obtenus par une formule mathématique pour tenir compte du poids de la voiture et des résistances aérodynamiques, naturellement inexistantes sur un banc d'essai. Et c'est cette formule qui était erronée dans le cas des Ford. Le constructeur a donc annoncé qu'il verserait un dédommagement de 125 à 1.050$ en fonction du modèle du client.

Depuis longtemps, nous sommes convaincus que non seulement la procédure de mesure européenne est sans rapports avec la réalité, mais aussi que la formule de pondération est complètement fantaisiste. Notre expérience nous montre en effet que plus la voiture est volumineuse, plus les consos réelles sont éloignées des chiffres officiels. S'il n'y a pas un lien avec le poids et les résistances aérodynamiques, nous mangeons nos chaussettes.