sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 03.05.2017

ww2.autoscout24.fr?article=550324

Essai: Seat Ibiza

L’idole des jeunes ?

L’Ibiza est un modèle particulièrement important pour Seat, tant en termes de volume que d’image. Rien d’étonnant donc à ce que le constructeur ait mis le paquet pour nous livrer un cinquième opus des plus aboutis.

L’Ibiza cinquième du nom est dotée de toute la technologie et la connectivité qu’attendent les acheteurs de la marque, dix ans plus jeunes que la clientèle globale des voitures neuves. Le système multimédia offre un couplage optimisé avec tous les smartphones via la fonction Mirror Link ou par Android Auto ou Apple Car Play. Le tout, commandé par un écran tactile de 8 pouces à la qualité et la réactivité hors pair. Un chargeur sans-fil est également proposé en option, et le tableau de bord digital fera son apparition dès l’an prochain.

A cela, l’Ibiza ajoute des technologies et systèmes d’aide à la conduite hérités en ligne droite des segments supérieurs. C’est le cas des phares full-Led, du régulateur de vitesse adaptatif ou encore du système de freinage automatique en ville Front Assist.

Plus de personnalité

L’Ibiza étrenne la toute nouvelle plateforme modulaire MQB A0 appelée à devenir commune à tous les véhicules du segment B du groupe. Celle-ci lui permet de disposer d’un plus long empattement sans que la longueur totale de l’auto s’en ressente, augmentant de 35 millimètres l’espace dévolu aux jambes des occupants arrière. Le coffre progresse quant à lui de 63 litres, pour revendiquer une contenance de 355 litres désormais.

L’intérieur affiche en outre une personnalité inédite, avec un bandeau noir brillant ou assorti à la teinte extérieure qui court sur toute la largeur du meuble de bord. L’effet est certain, la qualité d’ensemble irréprochable, mais qu’en sera-t-il de la tenue face aux traces et aux rayures à l’usage ?

Petite Leon

Pas moins de neuf motorisations seront proposées dès cette année. Le 1.0 MPI se décline en 65 ou 85ch, le 1.0 TSI en 95 ou 105 chevaux, et le tout nouveau 1.5 TSI 150 arrivera dans quelques mois. Côté diesel, c’est l’incontournable 1.6 TDI qui est de service en 80, 95 ou 115 chevaux. Une originale proposition CNG 1.0 TSI viendra gonfler l’offre fin 2017.

Le 1.5 TSI 150 pris en main confirme ce que nous avions noté lors de notre essai de la Golf. Affichant une pêche certaine, ce moteur fait preuve de peu de caractère dû à ses montées en régime d’une très grande linéarité. Avec son couple de 250Nm dès 1.500tr/min, il se montre en revanche capable de relances à des rotations dignes d’un moteur diesel, permettant de n’avoir pratiquement pas à user du levier de vitesses (à six rapports) sur parcours sinueux. Un exercice dans lequel l’espagnole démontre qu’elle a parfaitement appris la leçon de ses aînées, avec une direction assez précise, et un train arrière indéboulonnable du bitume, qui suit avec assiduité la trajectoire donnée par l’essieu avant en toutes circonstances. Les conducteur à la recherche de confort regretteront en revanche l’amortissement ferme (en jantes 17 et 18’’ en tout cas) ; et les passagers, l’absence de poignées de maintien !

1.0 TSI 115

Un cran en-dessous, le 1.0 TSI 115 mérite, à son niveau, les mêmes éloges et critiques que son grand frère. Celui-ci affiche la belle santé qu’on lui connaît pour mouvoir les 1.150 kilos de l’Ibiza mais le fait avec plus de voix, se faisant plus présent dans l’habitacle, où son bruit vient se mêler aux quelques sifflements aérodynamiques à haute vitesse.

Seat Ibiza 1.0 TSI
Moteur: 3 cyl. turbo essence, 999 cc
115 ch de 5.000 à 5.500 t/min
200 Nm de 2.000 à 3.500 t/min
0 - 100 km/h : 9,3 secondes
Pointe: 195 km/h
Conso: 4,7 l/100km
Moyenne de l'essai: 5,6 l/100km
CO2 : 108 g/km
Prix : 17.335€