sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 15.05.2017

ww2.autoscout24.fr?article=552259

Rapport: DS 7 Crossback "Présidentiel"

Allons Enfants… !

Pour défiler sur les Champs Elysées au jour de son investiture, le nouveau et jeune Président de la République Française s'est inscrit dans la tradition, et a choisi une DS.

Belle première sortie publique pour la DS 7 Crossback, qui promet d'enfin tenir les promesses premium du constructeur. C'est en voiture officielle du nouveau Président français Emmanuel Macron qu'elle a paradé sur "les Champs".

Dorée à l'or fin

Comme de nombreux Présidents avant lui, Emmanuel Macron a choisi une DS en guise de voiture officielle. Et si la DS 5 de l'investiture de François Hollande manquait peut-être un peu de prestige par rapport aux DS originelles de ses lointains prédécesseurs, ou même que les plus récentes voitures présidentielles (Peugeot 607, Renault Safrane, Citroën C6), celle du Président pas encore quadragénaire avait une belle prestance.

Pour endosser son rôle très officiel, le DS 7 Crossback ("le" car c'est UN SUV, ce qui explique aussi "Présidentiel" au masculin) a subi quelques modifications: on lui a greffé un toit découvrable sur mesure et des porte-drapeau aux ailes avant, certains éléments comme les coques de rétroviseurs et les jantes 20'' ont été dorés à l'or fin, le logo DS du capot est remplacé par un blason tricolore, l'habitacle présente des décorations traditionnelles "RF" (République Française) et encore différents inserts tricolores, et le cuir d'habillage est rehaussé de toile de laque, une technique de décoration ancienne, remise au goût du jour par l'Atelier Maury de Paris.

Le DS 7 Crossback portera-t-il chance à Macron? On le saura dans 5 ans. Macron portera-t-il chance au DS 7 Crossback? On le saura en décembre, quand il sera disponible pour tous ceux qui ne sont pas Président de la République.