sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 11.05.2018

ww2.autoscout24.fr?article=605610

Rapport: Rolls-Royce Cullinan

Le SUV le plus prestigieux du monde

Promis depuis plusieurs années, le SUV de la plus noble des marques automobiles est enfin là. Rolls-Royce a pris son temps pour investir le segment, mais a bien fait les choses.

Vous parler du luxe régnant à bord du Cullinan reviendrait à enfoncer une porte ouverte. Parlons plutôt de ce qui en fait à la fois un SUV et une Rolls-Royce pas comme les autres.

Hobby: archéologue

Pour conserver la sensation cocoon de la cabine, il sera possible d'équiper le Cullinan d'une paroi de séparation vitrée entre les places arrière et le coffre, ce qui est à notre connaissance une première dans le segment. Mais on pourra aussi conserver une organisation plus classique et profiter d'une banquette rabattable, une première chez Rolls-Royce.

Le coffre passe alors de 560 à 1.930 litres, et on obtient jusqu'à 2,24 m de longueur de chargement. Pour les courses chez Ikea? Non, on n'est pas chez VW. Plutôt "pour ramener un Mark Rothko de la galerie d'art, ou un artefact archéologique déniché lors des dernières fouilles". Ah d'accord…

Tout-terrain

Par ailleurs, c'est absolument partout que les propriétaires pourront déboucher la bouteille de champ' gardée au frais dans le mini-frigo. Rolls-Royce promet en effet de très sérieuses capacités tout-terrain, grâce d'abord aux 571 ch et 850 Nm distribués aux quatre roues par le V12 6.75 litres, aux suspensions pneumatiques capable d'augmenter, disposant d'assez d'amplitude pour que les roues soient (presque) toujours à terre et garantissant le même confort souverain que dans la Phantom, et grâce enfin au bouton unique "Everywhere" (partout) qui, sur base des conditions d'adhérence, de l'angle de braquage, des images relevées par les caméras et autres raffinement encore, adapte les lois de gestion du Rolls-Royce Cullinan pour le travail de franchissement.

Nous sortons d'une expérience pas comme les autres au volant du nouveau Mercedes Classe G mais là, ça risque d'être encore autre chose. Vivement les essais…