sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 12.09.2018

ww2.autoscout24.fr?article=623130

Rapport: Automobili Amos

Lancia revit, mais par la bande

Le hashtag #makelanciagreatagain compte actuellement plus de 6.000 messages sur Instagram. Et une partie de ceux-là concernent cette création d'Automobili Amos: la Lancia Delta Futurista, que l'on a pu voir au Grand Basel.

Le Grand Basel, c'est un Salon d'un autre genre, où seules des voitures exceptionnelles sont exposées comme des œuvres d'art. La première édition, qui s'est évidemment tenue à Bâle (Suisse), n'a pas loupé ses débuts, et le doit peut-être principalement à ce monstre vert.

Amour de jeunesse

La Lancia Delta Futurista est un peu à Lancia ce que les productions de Singer sont à la 911: une Delta Integrale profondément modernisée, mais bourrée d'aspects rétros. Elle est l'œuvre d'Eugenio Amos, à qui la Delta n'a laissé que de merveilleux souvenirs de jeunesse. La passion de l'homme pour la voiture ne s'est jamais essoufflée et aujourd'hui, Amos présente au monde cette Delta entièrement renouvelée.

330 chevaux

Voilà un projet qui ne peut que nous enflammer en moins de deux. Tous les traits caractéristiques de la Delta sont conservés: ses grosses arches de roues, le petit spoiler de toit vertical… Mais bien sûr, il y a ici bien plus de carbone que dans le passé. Les portières arrière sont aussi condamnées pour donner à la voiture un petit air de Delta S4. La mécanique de la Delta est elle aussi modernisée. Le 4 cylindes 2.0 litres turbo délivre 330 ch et la transmission est renforcée. L'habitacle reçoit également une dose de modernité, mais sans sacrifier les éléments Delta traditionnels. Quant au poids, il est réduit à 1.250 kg.

La production promet d'être limitée et ça se comprend, puisque cette Delta coûte à peu près 300.000€. Avec la nouvelle Stratos présentée récemment par MAT, on peut dire que quelques amoureux de Lancia sont en train de montrer à FCA que l'amour pour la marque est loin d'être mort, et qu'il y aurait encore quelques profits à en tirer. A bon entendeur…