sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 04.04.2019

ww2.autoscout24.fr?article=647365

Rapport: Ford Kuga

Le SUV se fait moins "jeep"

Ford se prépare à lancer un nouveau Kuga, au look moins aventurier mais aux dimensions accrues. Il se met bien sûr à l'électrification, avec une gamme d'hybrides et de plug-in… mais pas encore de "full electric".

Qu'ils sont vilains, chez Ford : faire l'impasse sur Genève le mois dernier, privant ainsi le Salon de leurs quelques nouveaux modèles important en arrivage. En même temps, on peut comprendre cette décision : en organisant son propre évènement à Amsterdam, Ford ne partage pas les spotlignts, ce qui aurait été le cas à Genève.

Plus bas

Enfin bref, venons-en au fait. Pour un SUV, le nouveau Kuga affiche une apparence bien moins balaise et moins "jeep" que la moyenne, et cette impression est confirmée par les chiffres. Le troisième modèle le plus vendu du constructeur est, dans ses nouvelles formes, 8,9 cm plus long, 4,4 cm plus large, mais aussi 2 cm moins haut. La transmission 4x4 reste disponible avec certaines motorisations, mais il est clair que le travail hors-piste ne fait pas partie de ses attributions.

Hybrides

On note aussi que Ford a une stratégie très prudente en matière de nouvelles transmissions. Le constructeur y va pas à pas, ce qui est peut-être la meilleure approche. Il n'est pas encore question de Kuga 100% électrique, mais la version hybride rechargeable autorise déjà une autonomie de 50 km en mode zéro émissions. Avec son moteur essence 2.5, cette version revendique une puissance totale de 225 ch, les batteries d'une capacité de 14,4 kWh se rechargent en 4 heures et Ford annonce une conso moyenne de 1,2 l/100 km, pour 29 gCO2/km. Mais il ne s'agit pas encore des chiffres WLTP.

Essence et diesel aussi

Outre l'hybride rechargeable, il y aura aussi une hybride classique, qui se recharge seule en roulant, mais dont on ignore l'autonomie électrique. Cette version sera lancée en 2020. Une version diesel "mild hybrid" est aussi au programme, pour laquelle Ford évoque 130 gCO2/km. Enfin, il y aura au catalogue des motorisations essence et diesel classiques : le 4 cylindres 1.5 120 ch constituera l'offre de base en diesel, rôle que prendra en essence le 3 cylindres 1.5 Ecoboost, de 120 ch également.

Le Kuga reposera sur une nouvelle plateforme plus légère de 90 kg, présentant une meilleure rigidité torsionnelle. La banquette arrière sera coulissante pour moduler le coffre et l'espace des passagers. Quant aux tarifs et à la date de lancement, ce sera pour plus tard.