sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 09.05.2019

ww2.autoscout24.fr?article=650389

Rapport: Spa WEC 2019

Course sur neige… au mois de mai !

La manche WEC spadoise du weekend dernier était exceptionnelle. Habitués à parcourir les 1000 km sous un radieux soleil de printemps, les concurrents ont cette fois eu affaire à… la neige ! Si bien que la course de 6 heures fut prématurément interrompue.

Dieu sait que les conditions à Spa peuvent être très capricieuses, mais nous avons rarement vu une météo comme celle de ce weekend. Il y eut du soleil, il y eu de fortes pluies et samedi au réveil, le circuit était couvert de blanc, suite aux averses de neige ayant traversé les Ardennes.

GT

Mais au moment où la course fut lancée, il n'était pas question de neige, et c'est sous le soleil que les Toyota se sont élancées de la pole. C'est principalement en catégorie GT que les forts tempéraments se sont exprimés, entre les Ford, Ferrari, Aston Martin, BMW et Porsche. Une grosse averse de pluie est venue calmer les esprits, et a semé le chaos dans les stands. Après la pluie, c'est la neige fondante qui est venue mettre à mal la visibilité, la Safety Car a donc dû neutraliser la course une première fois. Contrairement à ce qu'il a connu durant sa carrière en F1, Stoffel Vandoorne a pu ici briller devant son public, et a décroché une belle troisième place au général.

Le Mans

La course a été interrompue 15 minutes avant son terme, après qu'une nouvelle averse de neige ait rendu la conduite très hasardeuse. Suite à cette arrivée prématurée, un autre Belge est monté sur le podium : Maxime Martin, vainqueur en classe GT au volant d'une Aston Martin Vantage. La victoire est allée à Fernando Alonso, Buemi et Nakajima, sur Toyota. A une course de la fin du super-championnat 2018-2019, Alonso et ses équipiers sont en tête. La manche finale aura lieu les 15 et 16 juin prochains, aux 24 Heures du Mans.