Cabrio-Special 2011
Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Présentation Lexus IS 250 C

Présentation: Lexus IS 250 C

IS à découvert

20.11.2008

Depuis la fin 2005, Lexus propose la deuxième génération de sa berline de classe moyenne, l’IS, et il y a quelques mois à peine, la gamme s’est enrichie de la déclinaison sportive IS-F. À l’été 2009, le tiercé sera enfin complété par un autre modèle pur plaisir dérivé de l’IS, le cabriolet 250 C à toit rabattable, qui vient d’être dévoilé.

Dans le sillage de la tendance générale parmi les constructeurs, Lexus a opté à son tour pour un toit rabattable en métal entièrement électrique pour l’IS. Cette coque modulable se compose de trois pièces, et grâce à ce fractionnement, elle préserve une ligne élégante à mi-chemin. Comme de coutume dans ce segment, Lexus n’a toutefois pu occulter entièrement les compromis de style inhérents à cette configuration. Ainsi, la partie arrière de l’IS-C est quelque peu potelée, le pare-brise est trop long et plat, et le toit n’est pas parfaitement dessiné à la manière d’un coupé. En termes de design, la capote en toile reste une fois encore imbattable.

En contrepartie, un toit en métal assure un confort accru et une rigidité supérieure de la carrosserie. Dans le cas de l’IS-C, il s’ouvre et se ferme d’une simple pression sur un bouton situé dans la console centrale. Entièrement automatique, l’opération ne dure que 20 secondes, sans à-coup et sans bruit, et le toit s’escamote discrètement dans le coffre sans la moindre intervention extérieure. Cela mérite nos félicitations! En position ouverte, la place disponible dans le coffre est bien entendu rétrécie, mais d’après Lexus, elle demeure suffisante pour accueillir les bagages nécessaires à une escapade d’un week-end.

V6 connu

Galerie: Présentation Lexus IS 250 CAu chapitre de l’entraînement, Lexus n’annonce pour l’instant que le V6 essence de 2,5 litres, déjà éprouvé dans la berline, en conjonction avec une transmission automatique à six rapports. Extrêmement harmonieux et silencieux, ce moteur se prête à merveille au niveau acoustique à un véhicule ouvert, et avec ses 208 CV, il satisfait à des exigences routières substantielles. Lexus n’a encore révélé aucune indication sur ses performances, mais l’IS cabriolet devrait se hisser aux 100 km/h en quelque neuf secondes et atteindre une vitesse maximale supérieure à 220 km/h, le tout pour une consommation oscillant autour de dix litres.

D’autres motorisations n’ont pas encore été évoquées à ce jour, mais l’on peut imaginer que Lexus proposera également pour son cabriolet, outre une version diesel, le V8 cinq litres de l’IS-F. Avec ce dernier, la Lexus décapotable franchirait la barre des 100k m/h en à peine plus de cinq secondes et culminerait à 270 km/h.

Toujours aussi agile

Galerie: Présentation Lexus IS 250 CL’IS à propulsion, grâce à la structure sophistiquée de son châssis, est un véhicule d’une agilité remarquable, qui offre de surcroît un niveau élevé de sécurité active. La dynamique et le confort devraient également être considérables dans le cabriolet grâce à d’importantes adaptations apportées au châssis. Les Japonais promettent en outre une grande rigidité à la torsion de la carrosserie ouverte, et par conséquent, une faible formation de bruits et de vibrations.

À l’intérieur, le cabriolet est pratiquement identique à la berline. Le cadran combiné a néanmoins été amélioré dans l’intérêt de la lisibilité en mode ouvert, et d’autre part, la climatisation et l’installation audio ont été adaptées aux impératifs particuliers du roulage à ciel ouvert.

Optimisation en cas d’accident

Galerie: Présentation Lexus IS 250 CLes places arrière de la deux portes devraient être aisément accessibles grâce aux longues portières et à la fonction Easy Entry des sièges avant. Les deux sièges individuels du fond sont séparés par une console centrale. Le degré élevé de sécurité passive devrait correspondre aux spécificités d’une construction découverte grâce aux airbags latéraux plus grands et à la protection renforcée contre les collisions latérales.

Lexus escompte un score de cinq étoiles au test Euro-NCAP. Un certain délai s’écoulera toutefois encore avant cette épreuve et la mise sur le marché en Europe, le lancement de la nouvelle IS cabriolet n’étant officiellement prévu qu’à l’été 2009. S’agissant des prix, Lexus n’a encore laissé filtrer aucune information. Nous tablons pour notre part sur un peu plus de 40.000 euros. (mh)

Galerie: Présentation Lexus IS 250 C

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.