Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Prise de contact BMW 225xe et 330e

Prise de contact: BMW 225xe et 330e

Pour les e-conducteurs

03.02.2016

Après la X5 eDrive, BMW lance deux hybrides plug-in de plus revendiquant à nouveau des consos extrêmement basses, à savoir les 225xe et 330e.

Galerie: Prise de contact BMW 225xe et 330eD'accord, la BMW i8 est aussi une hybride plug-in. Mais puisqu'elle fait partie de la famille i, un peu à part, et qu'elle coûte quelques 140.000€, laissons-là en dehors de ceci. Aux prix respectifs de 38.950€ et 46.950€, le nouveau duo est largement plus accessible, notamment parce que le système hybride est installé dans un modèle existant, non dans un modèle spécialement développé comme c'est aussi le cas de l'i3. Plus tard cette année arrivera encore une version eDrive de la Série 7, avec laquelle BMW met en évidence ses intentions quant aux voitures à batteries.

Variations sur le même thème

Galerie: Prise de contact BMW 225xe et 330eNous commençons par la 330e de 46.950€, celle-ci présentant la configuration la plus classique des deux modèles du jour. Le 2.0 litres turbo essence est complété par un moteur électrique, capable d'envoyer seul ou en duo sa puissance aux roues arrière, via la boîte auto. Bref: c'est une 320i avec un moteur électrique en plus, le système dégageant une puissance totale de 254 ch. De quoi permettre à la 330e d'abattre le 0-100 en 6,1 secondes, et de pointer à 225 km/h. En conduite 100% électrique, l'autonomie est de 40 km (disons plutôt 30 en pratique) et la vitesse de pointe est de 120 km/h. Il faut trois heures pour recharger complètement les batteries sur une prise secteur classique, ou deux heures et quinze minutes sur un Wallbox spécifique.

Galerie: Prise de contact BMW 225xe et 330eLa configuration de la 225xe, qui coûte au-moins 38.950€, est plus complexe. L'Active Tourer combine un 3 cylindres turbo de 1.500 cc à deux moteurs électriques, pour un total de 224 ch. Le plus petit des moteurs électriques se cache sous le capot, sa mission étant de combler le délai de l'effet turbo du moteur thermique. Le second, plus gros et placé au pont arrière, permet de doter l'Active Tourer d'une transmission intégrale. Ainsi équipée, la Série 2 Active Tourer dispose d'une autonomie électrique de 30 km, qu'elle parcoure de façon plus énergique que la 330e dont le moteur électrique est plus modeste. Par ailleurs, la transmission de la Série 2 varie de 2 roues motrices en conditions normales, à propulsion en mode électrique, en passant par 4 roues motrices si tous les moteurs travaillent ensemble.

Galerie: Prise de contact BMW 225xe et 330eEn pratique, ces nouveaux modèles eDrive ont tout ce qu'il faut pour écumer la bande de gauche. Autrement dit, c'est presque trop pour un usage urbain. Il est vrai qu'en ville, le cerveau de la voiture privilégie l'électricité, du moins aussi longtemps que les batteries disposent de ressources suffisantes. On peut aussi choisir de préserver ces batteries pour plus tard en pressant le bouton Save, ou encore de les recharger tout en roulant. La 225xe par exemple récupère un kilomètre d'énergie électrique tous les 10 km parcourus en thermique. La 330e est plus classique, ses prestations étant proches de celles d'une 330i. Ajoutez-lui un pack Sport avec spoilers, jantes et sièges sport, et seuls les connaisseurs remarqueront le logo eDrive sur le montant arrière.

Recharge

Galerie: Prise de contact BMW 225xe et 330eLe duo ici présent vise des acheteurs aisés, acheteurs potentiels d'une 225i xDrive ou d'une 330i. Et on se demande donc qui achètera encore ces dernières, sachant que les eDrive sont à peine moins dynamiques et qu'elles sont sensiblement moins gourmandes. Si on ne roule que 30 km par jour, on ne consomme pas la moindre goutte d'essence. Si c'est un peu plus de 60 km par jour, on peut se contenter d'une moyenne de 6 litres. Si les batteries sont vides par contre, et qu'on cravache les 225xe et 330e, alors leur consommation peut flirter avec les 10 litres. Ce qui démontre au passage que le coût à l'usage d'une plug-in dépend essentiellement des possibilités de recharge. Si on a la possibilité de le faire souvent, ces deux voitures sont vraiment sans reproches.

Galerie: Prise de contact BMW 225xe et 330e

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.