Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Prise de contact BMW i8

Prise de contact: BMW i8

La nouvelle coolitude

29.04.2014

Voici la nouvelle voiture de sport signée BMW, et elle marque un vrai saut de génération. Dans la BMW i8, on ne trouve qu'un 3 cylindres 1.5, mais des caisses de puissance électrique. La voiture dispose de 362 ch. Et la facture de 146.000€ lui conserve un caractère très exclusif.

Galerie: Prise de contact BMW i8Par son i8, le célèbre constructeur réinvente la voiture de sport. Avec un système plug-in hybride et un petit moteur essence 3 cylindres pour le seconder, BMW joue gros. L'i8 est un coupé 2+2 à 4 roues motrices qui pèse à peine 1,5 tonnes et n'a besoin que de 4 petites secondes pour tuer le 0-100. Clairement, la BMW i8 à la Porsche 911 en point de mire. Enfin le constructeur peut en plus annoncer une moyenne officielle de 2,1 l/100 km. Selon BMW, ceci est la définition de "la sportive du 21ème siècle".

Galerie: Prise de contact BMW i8Cette atomisation des convenances se retrouve jusque dans les lignes. Pour le Chef du Design Adrian van Hooydonk, la voiture "n'est pas juste moderne, mais carrément futuriste". Et les portières papillon jouent un rôle indéniable. Ce qui est sûr, c'est que cette BMW ne ressemble à aucune autre dans la gamme.

Bases

Les roues avant sont mues par l'électricité, ce qui permet d'évoluer confortablement et sans la moindre émission en ville. Le rôle du moteur thermique est d'atteindre la vitesse de pointe et d'offrir une autonomie réaliste. A côté de ce dernier, on trouve un moteur électrique de 15 kW directement lié au 1.5. Il sert à la fois de générateur et de démarreur, mais procure aussi un boost de 125 Nm qui compense le temps de réponse du turbo. Lors des décélérations, la mécanique électrique avant génère efficacement de l'énergie, tandis que le moteur arrière permet d'atteindre une répartition des masses très équilibrées.

30 km

Galerie: Prise de contact BMW i8BMW promet que sur la seule force des batteries, on peut parcourir 30 km ou atteindre une pointe de 120 km/h. Et le conducteur n'a pas grand-chose à faire pour y arriver, si ce n'est placer le sélecteur en D et presser le bouton "e". La voiture dispose aussi d'un mode EcoPro qui adapte par exemple l'utilisation de la climatisation. Si on veut parcourir plus de 30 km à l'électricité, cette fonction est recommandée. Durant notre test par contre, le moteur essence s'est réveillé après une vingtaine de kilomètres. Après une courte session de rechargement, l'ordinateur de bord nous a annoncé une autonomie retrouvée de 16 km, cela avec 65% de la charge. Avec une charge complète donc, nous aurions du pouvoir atteindre 27 km.

Galerie: Prise de contact BMW i8Pour une voiture qui coûte 146.000€, ça semble un peu décevant. Mais grâce à la fonction générateur, on peut recharger les batteries en roulant. Nous avons aussi essayé le mode Sport, évidemment. Là, la voiture se garde un niveau de charge minimal de 75%, de manière à pouvoir fournir un boost instantané. Puis nous avons pu encore recharger brièvement les batteries et de retour sur autoroute, nous disposions à nouveau d'une réserve électrique suffisante pour conserver une vitesse de croisière tranquille. Pour info, on peut aussi recharger la voiture sur une simple prise de courant.

Confort

Galerie: Prise de contact BMW i8En mode Confort, l'i8 utilise ses deux systèmes de transmission. L'électricité en ville, le moteur essence dès 65 km/h en dehors, et elle fait en sorte de toujours conserver 25% de réserve dans les batteries.

Sport

Galerie: Prise de contact BMW i8C'est par l'énorme levier de commande qu'on enclenche le mode Sport. Bien que le moteur ne soit qu'un 3 cylindres, l'amplification sonore lui donne une voix impressionnante tant à bord que dehors. La position de conduite est excellente et les réactions de la direction sont directes. Le châssis carbone fait preuve d'une rigidité sans faille et fait de l'i8 une voiture extrêmement précise. On dira juste qu'en mode sport, les suspensions pilotées sont un peu raides.

Galerie: Prise de contact BMW i8Finalement, l'i8 est un joujou très attrayant. Grâce à un énorme turbo, le 1.5 lâche tout de même 231 ch à lui seul et comme nous le disions, le booster électrique réduit à néant le temps de réponse du turbo. Si les moteurs électriques avant travaillent de concert avec le 1.5, l'i8 dispose au total de 362 ch et 570 Nm, qui n'ont aucun mal à faire bouger les 1.500 kg de la voiture. Sur papier, le 0-100 est tué en 4,2 secondes. Sur parcours sinueux, c'est le caractère neutre de la voiture qui impressionne. D'autant qu'elle ne repose pas sur des gommes surdimensionnées: 215/45 à l'avant, 245/40 à l'arrière. La monte de base est même 195/50 et 215/45. Bien sûr on parle de 20'', ce qui est juste ce qu'il faut pour procurer une adhérence largement suffisante.

Galerie: Prise de contact BMW i8Et quand on chatouille les limites, la voiture donne la sensation d'être plus légère encore, sans perdre son équilibre. Les long drifts, ce sera donc pour ses sœurs plus classiques, puisque l'i8 les refuse même lorsque l'ESP est déconnecté. Notons tout de même qu'en conduite très active, la moyenne peut vite atteindre 10 l/100.

La BMW i8 arrivera en concessions en juin prochain.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.