Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Prototype BMW 3 cylindres

Prototype: BMW 3 cylindres

Encore plus "Efficient"

26.09.2012

BMW a fait de l'EfficientDynamics son leitmotiv. Dans la courses aux émissions toujours plus basses, la marque vient de prendre une certaine avance, comme nous avons pu le constater en essayant le nouveau moteur 3 cylindres.

Oui, quand vous pensez BMW, vous pensez automatiquement à un fabuleux 6 cylindres, de préférence en ligne. Voire peut-être à 8, 10 ou 12 cylindres. Mais pas cette fois. Cette Série 1 se contente d'un "3 pattes" essence.

Galerie: Prototype BMW 3 cylindresBien sûr, il s'agit d'un moteur on ne peut plus Hi-Tec, puisqu'il reçoit le fameux système Valvetronic de la marque. Un nom que porte la gestion variable tant des soupapes que des arbres à cames. Il y a aussi l'injection directe et le turbo TwinPower à double flux des gaz d'échappement. Avec tout cela, BMW peut par exemple tirer quelques 300 ch du moteur 35i, tout en maintenant des consommations étonnamment basses.

Le nouveau moteur est donc équipé de toutes ces merveilles, ainsi que d'une foule de pièces interchangeables à l'envi. Des pièces que l'on pourra indifféremment utiliser sur un 3, un 4 cylindres et même au-delà. 60% des éléments peuvent même être partagés entre essence et diesel. Le 3 cylindre 1.5 est, soit dit en passant, le plus bel exemple de la philosophie de BMW qui veut que chaque cylindre ne dépasse pas le demi-litre de capacité, l'idéal en termes de thermodynamique. Selon la marque en tout cas.

BMW dit pouvoir tirer de chaque cylindre entre 42 et 75 ch, et de 60 à 80 Nm de couple. Pour les diesel, on parlerait plutôt de 27 à 61 ch et de 75 à 110 Nm. Bref, ce 3 cylindres peut potentiellement développer de 126 à 225 ch. Pour le prototype que nous avons essayé, BMW s'est limité à 177 ch. Le moteur est couplé à une boîte automatique 8 rapports.

Fin 2013

Galerie: Prototype BMW 3 cylindresCe moteur sera présenté pour la première fois au public à l'occasion du Salon de Paris, sous le capot de l'Active Sports Tourer. Il est l'un des éléments d'une ligne de propulsion hybride qui revendique au total 200 ch. Mais la première fois qu'il passera vraiment au stade de la production, ce sera pour équiper l'i8, où il travaillera en association avec deux moteurs électriques. Le 1.5 devrait aussi être disponible comme "simple" moteur dès 2014, mais BMW ne communique pas encore avec quelle modèle. La Mini semble un pari peu risqué, tout comme la version définitive de l'Active Sports Tourer.

Emotion

Galerie: Prototype BMW 3 cylindresDans la Série 1 prototype, le 1.5 se montre plutôt véloce, bien qu'il doive composer avec un léger délai du turbo. Mais une fois la soufflerie en marche, la montée en régime est belle et franche. Jusqu'à 3.000 tours, sa voix est comme celle de n'importe quel 3 cylindres: un peu moulin à café sur les bords. Ensuite, son caractère s'affirme et il continue de s'enthousiasmer jusqu'à 6.500 tours. La sonorité est alors aussi émotionnelle qu'on l'attend d'un moteur BMW lancé à l'assaut du compte-tours.

Bref, sous le capot de la Série 1, il se montre sous un jour réellement sportif. Grâce à ses dimensions compactes, BMW a pu monter le moteur un peu plus loin en arrière, ce qui profite largement au comportement. Mais bon, la vraie question est: combien consomme-t-il en moins? BMW établit la comparaison avec une 118i à moteur 2.0 litres et boîte manuelle 6. Cette dernière consomme en moyenne 5,8 l/100 km. Avec un cylindre de moins, BMW annonce une consommation inférieure à 5 l/100 km.

Enfin, le 1.5 ne sera pas une fin en soi, puisque le constructeur évoque déjà une version 1.2.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.