Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Rapport Lamborghini LM 002

Rapport: Lamborghini LM 002

Avant l'Urus, il y avait ça

13.12.2017

Pour Lamborghini, l'incursion dans le monde du SUV avec l'Urus n'a rien d'étrange. Dans le passé, le constructeur avait déjà proposé cette chose hors normes: le LM 002.

Galerie: Rapport Lamborghini LM 00225 ans exactement se sont passés entre la fin de la production du LM 002 et la naissance de l'Urus. Le LM 002 trouve ses origines dans un projet pris à bras le corps dans les années 70 par Lamborghini, qui avait grand besoin de cash. A la demande de MTI, un sous-traitant de l'armée américaine qui recherchait un nouveau véhicule militaire, Lamborghini avait imaginé le concept Cheetah. Pour vous donner une idée: pensez au Hummer H1, mais en plus beau. Le Cheetah ressemblait hélas énormément à un projet concurrent, le concept Lamborghini fut donc rapidement écarté.

290 litres

Galerie: Rapport Lamborghini LM 002En 1980, Lamborghini passa aux mains des frères français Mimran, et ceux-ci tentèrent de ressusciter l'idée du 4x4. Le LM 002 naquit ainsi du concept LM 001, et fut présenté au Salon de Bruxelles 1986. Il avait sous le capot le V12 5.1 litres de la Countach, fort de 450 ch. Grâce à trois différentiels autobloquants, l'engin pouvait grimper des pentes de 120%, et ses Pirelli Scorpion spécialement développés pouvaient encaisser 200 km/h. Le LM 002 disposait d'un réservoir de… 290 litres! De quoi assécher toute une station-service.

De Stallone à Escobar

Galerie: Rapport Lamborghini LM 002Les carrosseries faites d'un alliage d'aluminium et de plastique étaient fabriquées en Espagne, tandis que l'assemblage avait lieu à Sant'Agata Bolognese. En 1987, les Mimran vendirent Lamborghini à Chrysler, qui positionna le LM 002 en "super-4x4" pour les Sheikhs et autres clients du genre. Parmi les propriétaires célèbres, citons le Roi Hassan II du Maroc, Sylvester Stallone, Tina Turner, mais aussi des gens moins fréquentables comme Pablo Escobar et Odaï Hussein, le fils de Saddam. Pour le Sultan de Brunei, on développa même une version break du LM 002. Au total, à peine 302 exemplaires furent produits entre 1986 et 1992. A l'époque, il coûtait 134.500$ et aujourd'hui, il faut compter au-moins 250.000€ pour en acquérir un.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.