Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Rapport: Luca Di Montezemolo quitte Ferrari

Rapport: Luca Di Montezemolo quitte Ferrari

Pour cause de "divergences stratégiques"

12.09.2014

Coup de tonnerre dans le microcosme automobile: Luca Di Montezemolo a annoncé hier quitter la direction de Ferrari après 23 ans de bons et loyaux services.

Ca couvait depuis un moment et depuis le week-end dernier, la chose semblait imminente. Cette fois c'est officiel, Montezemolo quitte la marque au Cheval Cabré.

Assistant d'Enzo

Rapport Luca Di Montezemolo quitte FerrariMontezemolo avait débuté sa carrière chez Ferrari dans les années 70. Il avait été l'assistant d'Enzo Ferrari et c'est sous sa direction que la Scuderia engage Nikki Lauda, qui en 1975 donnera à Ferrari son premier titre depuis le milieu des années 60.

Rapport Luca Di Montezemolo quitte FerrariAprès, avoir exercé dans d'autres domaines, il revient chez Ferrari en 1991, trois ans après la mort du Commendatore, cette fois en tant que Grand Patron. Et à nouveau, il redresse la marque, tant commercialement que sportivement. Jean Todt, Michael Schumacher, c'est lui.

Marchionne le Tout Puissant

Rapport Luca Di Montezemolo quitte FerrariMais le courant ne passe pas toujours bien avec Sergio Marchionne, le Big Boss du groupe Fiat, dont Ferrari est le joyau. Un joyau auquel Montezemolo veut conserver une indépendance absolue vis-à-vis du Groupe FiatChrysler. Pas question que Ferrari soit à Fiat ce que Lamborghini est à VW.

Marchionne est un homme d'affaire, qui veut que son entreprise génère de l'argent, autant que possible. Quand Montezemolo décide de conserver un caractère très exclusif à sa marque en limitant la production annuelle à 7.000 voitures, alors que la demande mondiale permettrait d'en écouler 10.000 sinon plus, c'est le début de la fin.

Rapport Luca Di Montezemolo quitte FerrariPour ne rien arranger, les nouvelles réglementations en F1 ne réussissent pas à Ferrari, qui végète dans le peloton. Marchionne fait savoir qu'il n'apprécie guère. Le week-end du 6 et 7 septembre, lors du Grand Prix de Monza, les déclarations de l'un et de l'autre mettent en pleine lumière le fait que rien ne va plus. Le mercredi 10 septembre, Luca Di Montezemolo, 67 ans, annonce qu'il  quittera son poste le 13 octobre, date de l'entrée du Groupe FiatChrysler à Wall Street. C'est Marchionne qui prendra la tête de Ferrari, pour une période indéterminée.

Valorisation

Rapport Luca Di Montezemolo quitte FerrariLes premières déclarations de Marchionne se veulent rassurantes: Ferrari gardera un statut à part, tout en intégrant de fait la famille Fiat. En clair, les transferts de technologie ne connaissent plus de barrières et Marchionne entend bien profiter du savoir-faire de Ferrari pour redresser les marques de luxe, notamment Alfa Romeo. On imagine aussi que la limite des 7.000 voitures par an va sauter. Et on sait enfin que Marchionne a toujours admiré le succès rencontré par Porsche avec le Cayenne. De là à imaginer un futur SUV Ferrari, il n'y a qu'un pas. Plus proche de nous, le fait que Marchionne dirige à présent Ferrari, que la marque intègre plus profondément Fiat va certainement faire beaucoup de bien à la prochaine entrée du Groupe à la Bourse de New York. Et si le départ de Luca Di Montezemolo marquait le début du nouvel essor de Fiat?

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.