Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Rapport: Saab

Rapport: Saab

La saga continue devant les tribunaux

09.08.2012

Alors que ce que l'on connaissait de Saab est mort et enterré, et que peut-être le nom survivrait sur des voitures électriques voulues par un consortium chinois, l'ancien propriétaire de Saab décide de régler ses comptes.

Spyker, le constructeur batave de de Supercars et propriétaire de Saab à l'époque de la faillite, a annoncé mercredi 8 août avoir déposé une plainte contre GM devant un tribunal américain.

David contre Goliath?

Rapport SaabSpyker réclame à GM pas moins de 3 milliards de dollars! L'argument de Spyker est que GM est responsable de la faillite de la marque Suédoise, puisque lors des négociations entre Spyker et l'investisseur chinois Youngman pour la reprise de Saab, GM a délibérément fait trainer les choses à grands coups de Veto, jusqu'au moment où Saab a été définitivement déclaré en cessation de paiement et que Youngman jette l'éponge. Une analyse de Spyker que beaucoup de connaisseurs du monde automobile partageaient déjà à l'époque. Il était en effet assez limpide que GM voyait d'un mauvais œil la concurrence qu'aurait pu représenter une Saab, marque au potentiel commercial important sur un marché chinois friand de noms européens prestigieux.

Ce qui est étonnant, c'est qu'une "petite" entreprise comme Spyker ose se lancer dans un procédure qui s'annonce longue et coûteuse, face au plus gros groupe automobile du monde. Suicide ou certitude d'obtenir gain de cause? On le saura dans quelques années.

Retrouvez toutes les nouveautés de la marque Saab

Trouvez une Saab d' occasion parmi des milliers de véhicules de seconde main

Découvrez un aperçu du modèle Saab ainsi qu'une sélection d' occasion

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.