Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Reportage Abarth Classiche

Reportage: Abarth Classiche

Le scorpion, espèce protégée

27.11.2015

Si une respectable Abarth sommeille au fond de votre garage, il est peut-être temps de lui offrir une seconde jeunesse. Comment ? Grâce à l’aide précieuse d’Abarth Classiche !

Galerie: Reportage Abarth Classiche Aujourd’hui, la préservation du patrimoine automobile apparaît comme une évidence pour de nombreux constructeurs. Le dernier en date qui l’a prouvé n’est autre qu’Abarth. En effet, la marque a récemment annoncé la création d’un département dédié à la restauration des bolides imaginés par son créateur : Carlo Abarth. Baptisé Abarth Classiche, ce département va occuper un espace de 900 m2 dans l’usine turinoise où sont assemblées les 595, les 595C et autres 695 Biposto, et où sont aussi réalisées toutes les préparations sportives destinées aux différents championnats.

Services à la carte

Galerie: Reportage Abarth Classiche Concrètement, Abarth Classiche va proposer aux clients de restaurer entièrement leur ancêtre ou de l’entretenir dans les meilleures conditions. Pour y arriver, ce département peut compter sur de riches archives qui ont été rassemblées par divers clubs, d’anciens collaborateurs et de nombreux passionnés, mais également grâce à l’aide d’Anneliese Abarth qui ne fut autre que la compagne du fondateur. D’après la marque, ses souvenirs de la grande époque sont des plus précieux.

Galerie: Reportage Abarth Classiche Abarth Classiche s’engage à remettre en état une voiture particulière ou au palmarès sportif en focalisant notamment son attention sur le moteur, la boîte de vitesses et les suspensions. En fonction du budget du client, il va sans dire que tout sera possible. Et, comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, les responsables annoncent aussi que les propriétaires de certains modèles Alfa Romeo, Autobianchi, Cisitalia et Lancia seront les bienvenus. Enfin, si le département insiste sur l’importance des croquis originaux, c’est parce que l’équipementier Mopar (une branche de Chrysler, désormais aux mains de Fiat) sera en charge de la production de différents types de pièces.

Regroupement familial

Galerie: Reportage Abarth Classiche Evidemment, pour y voir plus clair dans l’offre d’Abarth Classiche et réunir plus facilement les passionnés de la marque que l’on trouve aux quatre coins du globe, les responsables renvoient vers leur site Internet qui -  comme on pouvait s’en douter - ne laisse planer aucun doute quant à leurs différents intérêts. Aujourd’hui, si l’on n’évoque pas encore l’idée d’un musée officiel Abarth, le constructeur reconnaît néanmoins que ses véhicules - et ceux amenés à être restaurés ! - pourront toujours s’exposer dans le cadre de l’un ou l’autre événement.

Mais, d’ici à ce que le département Abarth Classiche atteigne sa vitesse de croisière, nous vous conseillons de vous plonger dans la lecture de "Abarth : the Scorpion’s tale" rédigé par Sergio Seccatore. Si ce bouquin dévoile le génial sorcier qu’était Carlo Abarth, il se révèle aussi comme un cadeau de Noël que les passionnés de votre entourage sauront apprécier.

Galerie: Reportage Abarth Classiche

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.