Imprimer Recommander  
 
Imprimer Recommander  
Reportage: Dacia 50 ans

Reportage: Dacia 50 ans

L’âge de la sagesse et... de nouvelles envies

09.07.2018

Le temps des Dacia de l’ère Ceaușescu est révolu depuis plusieurs années. Et, aujourd’hui, après cinquante ans d’existence, la marque roumaine est devenue incontournable tant en Europe que sur les marchés émergents. Ce succès ne doit rien au hasard ; le groupe Renault s’étant donné les moyens de ses ambitions.

Reportage Dacia 50 ans Cette année, Dacia célèbre ses 50 ans d’existence. Cet anniversaire, on ne pourra pas passer à côté, puisque des rumeurs évoquent l’arrivée prochaine d’un nouveau modèle. En outre, si cet anniversaire rappellera à certains les heures sombres de la Roumanie, il évoquera pour d’autres une « success story » sans précédent dans l’histoire automobile. Cette réussite, on la doit bien sûr à Louis Schweitzer et à ses collaborateurs de l’époque qui, après avoir repris 51 % des actions Dacia en 1999, ont surtout eu l’idée de lancer en 2004 la Logan, la première voiture low-cost.

Achat malin

Reportage Dacia 50 ans Près de quinze ans après ce lancement, les chiffres liés à la marque laissent bien sûr sans voix. 5,2 millions de Dacia ont été vendues depuis le renouveau de la marque.   Le constructeur commercialise ses modèles dans 44 pays et, last but not least, une Dacia sort de l’usine de Pitesti toutes les 54 secondes. Pas mal ! Aujourd’hui, avec une gamme comptant pas moins de 6 véhicules, les responsables de la marque ne considèrent plus leurs voitures comme des produits « low-cost », mais bien comme des « smart buy ». Pour eux, le client Dacia cherche avant tout un produit offrant le meilleur rapport qualité/prix, à l’image de ce qu’il peut trouver dans l’offre de certaines enseignes vestimentaires et autres grandes chaînes de supermarchés.  

Machine de guerre

Reportage Dacia 50 ans Et si le succès pour Dacia est au rendez-vous aujourd’hui, il semble acquis que l’avenir sera tout aussi radieux. La raison ? La marque roumaine est au centre de la stratégie de la gamme « Global Access » qui regroupe 3 familles de produits : Logan, Duster et Kwid. Cette stratégie a l’ambition de proposer des voitures fiables, modernes et abordables aux quatre coins du globe. La Roumanie y joue un rôle clé. En effet, sur son territoire, on trouve notamment le site industriel de Pitesti qui est composé d’une usine de carrosserie-montage, d’une usine de mécanique et d’un centre logistique international, mais également le Centre Technique Titu – 2ème centre d’essais du groupe Renault au monde – et, enfin, le Renault Design Central Europe. Ce dernier site participe à la conception du design de l’ensemble des modèles du groupe Renault et est un centre majeur pour le design de la gamme Global Access. Autrement dit, vous y croisez tant des designers français et indiens que russes ou japonais !  

Reportage Dacia 50 ans Pareil potentiel a bien sûr eu un coût. Entre 2000 et 2017, le groupe Renault a investi en Roumanie pas moins de 2,8 milliards d’euros. D’ici 2022, l’investissement colossal consenti ces dernières années devrait permettre au groupe Renault de vendre plus de 2 millions de véhicules de la gamme « Global Access ».

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.