Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Reportage Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John Woolfe

Reportage: Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John Woolfe

Les Trois Mousquetaires de Porsche

13.03.2018

"Je ne conduirais une Porsche 917 au Mans qu'avec Norbert Singer", a dit un jour le quintuple vainqueur des 24 Heures Derek Bell. Dont acte: aujourd'hui, il tente de préparer une Porsche 917 pour Le Mans Classic, en juillet. lors des premiers essais réalisés en Espagne? Bell avait l'air satisfait, mais pas complètement. Et quand on parle d'une Porsche 917, ça fait un mode de différence.

Galerie: Reportage Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John WoolfeDerek Bell est pour ainsi dire une institution des 24 Heures du Mans. Avec cinq victoires au palmarès, il n'est devancé que par Jacky Ickx et Top Kristensen. Quatre de ces succès ont été remportés avec Porsche. Mais aujourd'hui, Bell a 77 ans et l'époque de la prise de risque maximale est derrière lui. "Au temps de la 917, on accrochait 390 km/h en ligne droite. Au Mans Classic, on n'y va pas aussi fort, mais quand-même…"

John Woolfe

Galerie: Reportage Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John WoolfeAvec Bell, l'ancien ingénieur Norbert Singer (78 ans) et l'ex-pilote officiel Porsche Willi Kauhsen (78 ans), c'est une montagne d'expérience qui est réunie autour d'une voiture. Mais cette voiture n'est pas n'importe quelle 917. "Avant les essais, personne ne m'avait dit qu'il s'agissait de la voiture de John Woolfe, et ça ne m'a pas particulièrement réjoui de l'apprendre", explique Bell.

John Woolfe fut le premier pilote privé à pouvoir acheter une 917 en 1969. La Porsche 917 n'était alors pas encore complètement développée, et avait la réputation de perdre l'adhérence du train arrière au freinage. Et encore, c'était ce qu'on en disait de plus aimable. Durant les essais, Digby Martland, le coéquipier de Woolfe, fit d'ailleurs une sortie de piste, lancé à pleine vitesse, heureusement dans rien toucher. Il put ramener la voiture au stand et déclara dans la foulée: "Ma carrière en course s'arrête là."

Drame au départ

Galerie: Reportage Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John WoolfeC'est Woolfe lui-même qui prit le départ au volant. A cette époque, la procédure de départ des 24 Heures consistait toujours à faire courir les pilotes jusqu'à leur voiture, et ceux-ci n'attachaient leur ceinture que "quelque part en piste". Jacky Ickx fut le seul à protester contre cette procédure: il marcha tranquillement vers sa voiture, prit le temps de s'harnacher, et s'élança enfin, loin derrière les autres. Dès le premier tour, l'affaire fut entendue: John Woolfe avait en effet pris un départ canon, mais il mit deux roues dans l'herbe, probablement alors qu'il tentait de s'attacher. S'en suivit un crash terrifiant, au cours duquel Woolfe fut éjecté de la voiture. Il ne survécut pas. Ickx gagna la course et plus jamais les pilotes ne durent courir jusqu'à leur bolide.

Les restes de la Porsche 917 portant le numéro de châssis 005 restèrent chez John Woolfe Racing, qui poursuivit ses activités après la mort du fondateur. Dix ans plus tard, Willi Kauhsen et Dave Seabrook achtèrent l'épave et avec l'aide de Norbert Singer, ils se lancèrent dans sa reconstruction.

Siffert

Galerie: Reportage Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John Woolfe"L'an dernier, j'ai encore couru à Paul Ricard avec une Alfa Romeo 33 de Willi Hauhsen. Quelle fantastique expérience ça a été! J'ai toujours dit que si je devais remonter un jour dans une Porsche 917, lui et Norbert Singer devaient être avec moi. Et nous y voilà. J'ai dû passer outre le passé de la voiture mais maintenant, je suis fermement décidé à faire de cette histoire une histoire de Porsche 917. Personnellement, je n'ai aucune raison de ne pas aimer cette voiture. C'est avec elle et avec Jo Siffert que j'ai remporté ma première victoire. Et la dernière fois que la Porsche 917 a gagné, j'étais au volant. Evidemment, elle avait été énormément améliorée, entretemps."

Problèmes moteur

Galerie: Reportage Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John WoolfeBell Singer et Kauhsen se sont rendus au circuit de Valence pour les premiers tests de la Porsche 917 "long tail". "Norbert a travaillé aussi dur qu'à son habitude sur la 917. Nous n'avons rien réinventé, nous avons juste tenté d'améliorer les éléments aérodynamiques existants. Nous allons dans la bonne direction mais je ne suis pas encore entièrement satisfait. Et tant que je ne le serai pas, vous ne me verrez pas au volant au Mans. Mais je suis convaincu que Norbert trouvera la solution. Si quelqu'un le peut, c'est bien lui."

Galerie: Reportage Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John WoolfeProblème supplémentaire: le fait que c'est par téléphone que nous avons parlé à Derek Bell n'est pas un bon signe. "Il y a un problème de moteur. Tous les composants de la voiture sont neufs, nous la redécouvrons pour la première fois. J'ai entendu un bruit mécanique qui ne me disait rien de bon. J'ai tout de suite coupé le contact et nous avons commencé à chercher ce qui n'allait pas, vraisemblablement au niveau des soupapes. J'espère qu'on trouvera vite la solution, pour que nous ayons encore quelques heures d'essais devant nous."

Comme toujours, la route du Mans est longue et semée d'embuches.

Galerie: Reportage Derek Bell, Willi Kauhsen et Norbert Singer ressuscitent la Porsche 917 de John Woolfe

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.