Imprimer Recommander   Twitter
[Global Handler onURLNotFound] Line 15: Error: LoadById: Wrong type. Please specify numeric argument.
 
Imprimer Recommander   Twitter
Reportage: Jaguar C-XF

Reportage: Jaguar C-XF

Le concept C-XF

06.07.2007

Le concept C-XF marque l'avènement d’une nouvelle ère pour Jaguar. Une berline quatre portes étonnante qui allie la pureté du design à un caractère dynamique indéniable.   Le C-XF montre clairement l’orientation que prendra le design de la prochaine génération de berlines Jaguar. Conçu en 2005 par les mêmes équipes qui ont réalisé la gamme, le concept C-XF est le précurseur des modèles à venir qui seront reconnaissables par leur design extérieur d'avant-garde audacieux et leur intérieur novateur. Fidèle interprète des valeurs fondamentales et du style Jaguar, le C-XF, bien que totalement contemporain, rend hommage aux emblématiques Jaguar du passé.

EXTERIEUR

Reportage Jaguar C-XFL’avant du C-XF dispose d'une calandre agressive en finition chromée noire. Positionnée en retrait par rapport à la face avant, plutôt que d’être affleurante, elle crée un effet qui rappelle la prise d’air d’un avion à réaction et dissimule un moteur puissant d'une haute technologie, le V8 suralimenté de 4,2 litres. Les projecteurs évoluent de la forme double que l’on connaît sur les modèles précédents, à une forme de prisme unique plus affinée et plus anguleuse. Ce design confère une touche d’agressivité à la silhouette du C-XF. Alors qu'une lueur bleue entre les phares est révélée, semblable à l’iris des yeux d’un chat, lorsqu’ils sont allumés. Sous les optiques est discrètement gravé un ‘tatouage’ exclusif du Jaguar bondissant. Il se retrouve sur les seuils de porte et sur le flanc des superbes pneus Pirelli montés sur des jantes en aluminium usinées et polies de 21 pouces.

Reportage Jaguar C-XFDe profil, en portant son regard de l'avant vers l’arrière, une ligne soutenue et ininterrompue court sous les vitres et au-dessus de la ‘hanche’ du passage de roue.  Au-dessus de la ligne de ceinture de caisse, l'habitacle est bas et son allure "sportive" avec un encadrement en aluminium évoque celui d'un coupé. Le capot musculeux et les prises d’air latérales en céramique blanche participent également à cette impression de coupé sportif. A l’arrière, le passage de roue très sculpté s’étire du montant C vers un arrière fuselé et agressif. Vu de l'arrière, le C-XF est particulièrement large et puissant et son design est encore accentué par une imposante prise d'air à effet de sol.  Le nuancier du C-XF affiche des tons monochromes. La peinture extérieure exclusive, Metashine silver, s'harmonise aux éléments chromés ou en aluminium qui soulignent l’ensemble. En outre, de la céramique blanche est utilisée pour mettre en valeur les zones d’écoulement d’air ou d’échange calorifique, comme c’est le cas pour les prises d’air latérales et les tuyaux d’échappement.

INTERIEUR

Reportage Jaguar C-XFL’accent a été porté sur des performances sur mesure plutôt que sur un luxe trop ostentatoire et rien n’en constitue plus le parfait exemple que les sièges baquet avant aux formes allégées et sculptées. Garnis de cuir semi-aniline (un traitement spécial qui permet de conserver au cuir toute sa souplesse, même après teinture), les sièges sport offrent un niveau de confort impressionnant grâce à une zone lombaire parfaitement rembourrée. Deux sièges baquet individuels accueillent les passagers arrière.  Entre les sièges, passe un tunnel de transmission haut qui donne l’impression aux occupants d’être assis dans un cockpit futuriste. L’une des clés des intérieurs Jaguar est de procurer à ses occupants le sentiment de ne faire qu'un avec par la voiture et pas simplement d'être assis à l’intérieur. L’habitacle du C-XF crée un environnement protecteur qui invite les passagers à se glisser dans la voiture, plutôt que leur proposer un espace plus généreux mais banal.

Le thème du ‘ton sur ton’ de l’extérieur a été repris à l’intérieur avec un savant mélange de matériaux, éléments graphiques et technologies novatrices.  Le point focal de l’intérieur est le tableau de bord en aluminium brossé et aux formes fluides qui enveloppe l’habitacle d’un graphisme linéaire dynamique et donne une impression de rapidité. En contrepartie, de cette finition en aluminium, le cuir et les boiseries apportent une touche de finition et de soin du détail encore jamais atteints.  Ce qui semble être à première vue un simple intérieur noir est en fait une association sophistiquée et contemporaine de matériaux, dont un cuir à motif de fibre de carbone et un cuir semi aniline luxueux. Les boiseries des portes et du tunnel de transmission sont réalisées en peuplier, subtilement passé à la flamme pour obtenir une surface satinée profonde. Cette finition a été perfectionnée par l’artiste Clive Sheridan qui a produit ces superbes boiseries.

INNOVATION

La position de Jaguar sur l’adoption de nouvelles technologies pour améliorer l'expérience de conduite a toujours été de procurer un sentiment de surprise et de plaisir tout en informant le conducteur plutôt que d’être intrusives ou d'assaillir leur utilisateur avec trop d’informations ou de choix. Il est probable que la caractéristique la plus mise en scène est la séquence de démarrage. Lorsque l’on prend place dans le siège du conducteur du C-XF, le bouton Power, comme un joyau, se met à battre sur la console centrale, à un rythme qui correspond au "pouls" de la voiture.  Après avoir appuyé sur le bouton, apparaissent sous votre main des bagues concentriques en aluminium qui s’escamotent pour que le nouveau sélecteur JaguarDrive circulaire vienne se nicher directement dans la paume de votre main. Ensuite, lorsque le moteur démarre, un rayon de lumière bleue émis du centre de la planche de bord balaie l’habitacle et enveloppe les sièges arrière. Au-dessus de votre tête, un panneau électroluminescent, qui couvre la totalité du garnissage de pavillon, baigne l’intérieur d’une lumière bleutée qui donne une impression d’espace. A l’extérieur, un flash de lumière bleue qui émane de la calandre indique le moment où le moteur de la voiture s’anime. Constater que la voiture prend vie au démarrage est une chose, mais détecter les intentions d’un occupant sans qu'il y ait eu d'action particulière est un autre domaine de progrès significatif. L’introduction d’une nouvelle technologie "prototype", baptisée "JaguarSense", voit quatre capteurs cachés dans les portes réagir au passage de votre main devant eux. Une fois activés, les poignées de portes intérieures, jusque-là dissimulées apparaissent à votre disposition.

Un cinquième capteur, situé dans la planche de bord réagit à l’approche de votre main et fait apparaître un écran multimédia monté en affleurement dans le panneau avant en aluminium. La séquence se poursuit avec la partie centrale du tableau de bord qui pivote de 90° pour faire apparaître un écran Dual View haute technologie capable de projeter simultanément deux images différentes au conducteur et au passager avant. Par exemple, le conducteur peut visualiser des instructions de navigation par satellites alors que le passager visionne un film sur DVD.  Le système Dual View fonctionne en utilisant une barrière de parallaxe. Il permet au conducteur, comme au passager avant, de visualiser sur le même écran deux programmes différents. Le système Dual View a été développé pour Jaguar par Alpine, le spécialiste des média mobiles. Il fait appel à un écran TFT en silicium amorphe à 262 144 couleurs. Egalement intégrées, les ouïes d'aération qui, comme l’écran, sont cachées jusqu’à ce que le conducteur en ait besoin. Derrière le volant composé d'une seule branche et doté de palettes "flottantes", se trouve le combiné des instruments inspiré des cockpits d’avion. Au centre, le cadran principal et le compte-tours ont un graphisme qui rappelle l’instrument de l’horizon artificiel d’un avion. Les cadrans réagissent également à la façon dont le C-XF est conduit. Si par exemple le conducteur choisit le mode Dynamique, plus sportif, le compte-tours s'avance vers lui (à la façon d’un téléobjectif) pour être encore plus visible. Lors d’une conduite plus détendue, les occupants bénéficient d’une qualité audio extrême. Les panneaux des haut-parleurs, en forme de nid d’abeille, sont encastrés dans la tablette arrière et sur le dessus de la planche de bord. Conçus par Jaguar et créés par le premier fabricant britannique de haut-parleurs, Bowers & Wilkins, ces superbes "concepts" en forme d’œil de chat sont des chefs-d’œuvre à la fois esthétiques et fonctionnels.

MOTORISATION

Reportage Jaguar C-XFLe C-XF dissimule un autre chef-d’œuvre technique. Il est animé par une version améliorée du célèbre moteur V8 4,2 litres suralimenté de Jaguar. Mis au point pour développer plus de 425 ch et un couple de 500 Nm, obtenu dès les très bas régimes, ce moteur, avec la transmission automatique à six rapports et la sélection manuelle Jaguar Sequential Shift, délivre un niveau de performance époustouflant. Si le C-XF était une voiture de série, il atteindrait sans problème la vitesse maxi limitée électroniquement de 250 km/h et 290 km/h hors limitation.  D’autres progrès techniques ont également été accomplis comme, par exemple, l’architecture du système électrique du moteur 4,2 litres qui bénéficie d’un "faisceau" protégé dans une gaine exclusive en fibre de carbone. Conçue et fabriquée par Beru F1 Systems, cette "pieuvre" électrique n’est pas uniquement superbe mais également très fonctionnelle. Le C-XF est la première voiture au monde à utiliser la technologie exclusive du câble enrobé dans un composite (WIC) de Beru F1 System. Cette technologie permet de totalement envelopper l’ensemble des câbles dans une gaine en fibre de carbone, les protégeant des détériorations et améliorant la durabilité, le conditionnement, le poids et l’esthétique de l’ensemble. En tant que premier concept à employer cette technologie, le C-XF se place aux avant-postes de ce qui se fait de mieux en Formule 1 et dans l’industrie aérospatiale et permet à Jaguar d’évaluer plus en profondeur le potentiel que ce système représente pour des voitures de série.

FINALEMENT …

Le C-XF est la concrétisation établie d’un design pur et efficace. Il émane de ce concept une sensation de puissance latente qui procure une impression de dynamisme et de mouvement, même à l'arrêt. Le langage du design du C-XF dépasse cette simple notion de performance et de puissance, il marie les éléments exclusifs du style historique de Jaguar à ceux des nouvelles générations. La totalité des pièces qui composent le C-XF est très impressionnante, mais l’ensemble obtenu donne une superbe berline moderne et dynamique qui évoque un désir absolu et qui préfigure de façon extraordinaire les Jaguar de demain. Tous ces équipements démontrent comment l'introduction de nouvelles technologies peut associer simplicité conceptuelle et innovation pratique. Plus important encore, elles offrent un avant-goût du futur aux clients Jaguar. Le C-XF est une "beauté concentrée tension" mais aussi une voiture qui bousculera les idées préconçues sur Jaguar. Elle possède une nervosité qui dégage une sensation de puissance menaçante.

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.