Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Spécial 30 ans cette année

Spécial: 30 ans cette année

Mercedes SL, l'indestructible

31.03.2017

Nouvelle rubrique dans AutoScout24 Magazine: nous allons régulièrement mettre un coup de projecteur sur des voitures devenant officiellement Oldtimer dans le cours de l'année.

Galerie: Spécial 30 ans cette annéeCette fois, en fouinant parmi les petites annonces d'AutoScout24 à la recherche d'une belle voiture de 1987, nous sommes tombés sur ceci: la Mercedes SL, nom de code R107, surnom "Bobby Ewing" en raison du rôle qu'elle joua dans la série culte des années 80: Dallas.

Rapide mais…

Nous sommes d'accord, l'attrait de cette génération de SL ne date pas de 2017, puisqu'elle elle apparue en 1971 et que des exemplaires de plus de 30 ans sont depuis longtemps sur le marché. Mais nous expliquerons plus loin pourquoi s'y intéresser maintenant est une bonne idée.

Galerie: Spécial 30 ans cette annéeParlons d'abord de l'héritage de la SL, dont la lignée est lancée en 1954 par la légendaire 300 SL, plus connue sous le nom de Gullwing. La première SL est donc un coupé, et c'est une bête de course. Le premier Roadster SL né en 1957 hérite de cet ADN sportif, puis la seconde génération de 1963 mettra déjà pas mal d'eau dans son vin. La R107 dont nous parlons aujourd'hui sera certes performante, car équipée de moteurs 6 en lignes et V8 ne manquant pas de coffre, mais elle est posée sur des suspensions très typées confort. On atteint donc avec elle le plus bas niveau de sportivité de la famille SL, qui ne remontra qu'avec la très technologique quatrième génération, en 1989. Tout cela pour vous dire que si cette voiture vous intéresse, sachez que vous aurez dans les mains une sérieuse routière et une superbe voiture de balade, mais pas un engin à attaquer dans les montagnes.

14.000 à 98.000€

Galerie: Spécial 30 ans cette annéeNotre recherche portant sur 1987 ne livre curieusement pas la moindre SL 420 (V8 4.2 215 ch) pourtant disponible à l'époque, mais bien de nombreuses SL 300 (6 en ligne 3.0, +/- 180 ch), SL 500 (V8 5.0 240 ch) et même des SL 560 (V8 5.6 225 ch). Mais attention, cette dernière version était uniquement destinée aux USA, où la 500 était interdite selon les règles américaines en matière d'émissions.

Galerie: Spécial 30 ans cette annéeOutre le moteur 5.6, d'autres signes trahissent une version américaine réimportée: les phares à double optiques ronds, et les parechocs surdimensionnés, là encore pour raisons légales. Autant de choses qui dénaturent un peu la beauté de la SL. Cependant, certaines ont retrouvé la pureté originelle en recevant à nouveau des phares rectangulaires et des pare-chocs européens, mais ne vous laissez pas berner: si c'est une 560, c'est une version US, et nous ne la recommandons pas car ce moteur manque de caractère.

Galerie: Spécial 30 ans cette annéeLes Mercedes de cette époque ont la réputation justifiée d'être d'une fiabilité absolument remarquable. Il n'empêche que la SL a connu ses problèmes récurrents: chaîne de distribution, climatisation, stagnation des vapeurs d'essence empêchant le redémarrage à chaud, rupture prématurée du berceau avant… Mais tous ces soucis ne concernent que les voitures produites jusqu'en 1986. De 1987 à 1989, la SL connut donc une fin de carrière sans ombre. Bref, c'est le moment de s'intéresser à elle.

Toutes les annonces se trouvent ici.

Galerie: Spécial 30 ans cette année

Mercedes SL 500
Moteur: V8 essence, 4.973cc
240 ch à 5.000 t/min
402 Nm à 3.200 t/min
0-100 km/h: 7,4 secondes
Pointe: 225 km/h
Conso: 18,4 l/100 km

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

AutoWorld

No data available

ServiceWorld

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), les fraudes par chèque et les offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.